PSG 20 octobre 2018

Revue de presse PSG : Amiens, management, absences, Wenger, Neymar, rupture, préfet…

Vu et lu au sujet du PSG dans la presse hexagonale ce samedi 20 octobre 2018.

“Thomas Tuchel a plus ou moins annoncé la couleur hier en conférence de presse. Sans se prononcer de façon catégorique sur d’éventuelles absences, le coach du PSG devrait laisser au repos plusieurs de ses titulaires habituels, qui ont, pour certains, beaucoup été sollicités durant la dernière trêve internationale, écrit l’AFPConcernant les gardiens de but, Tuchel a confirmé qu’Areola allait jouer pour se préparer au match de Ligue des champions contre Naples mercredi (21h), le dernier pour lequel Buffon est suspendu.”

Le journal L’Equipe qualifie Thomas Tuchel de “papa poule” parce qu’il ménage des joueurs en accordant par exemple une semaine de vacances à ses non-internationaux. “Pour Tuchel, aussi, il s’agissait d’une innovation dans son management, constate le quotidien. En attendant de voir s’ils ont tous respecté le plan d’entretien face à Amiens, Tuchel a atteint deux objectifs : renforcer encore un peu plus sa cote de popularité auprès de ses joueurs, et ménager des éléments très sollicités. C’est pour cette raison qu’il en a fait de même avec Neymar, Meunier et Marquinhos, à leur retour de sélection. Si les deux premiers sont partis se ressourcer au Portugal et en Belgique, le défenseur brésilien s’est entraîné hier. […] L’Allemand a avoué hier un poil d’appréhension sur la façon dont ses hommes vont se retrouver après cette coupure. La séance d’hier n’a pas dû faciliter la réflexion du staff. En effet, Thiago Silva, qui avait travaillé une défense à trois avec Kehrer et Marquinhos, a ressenti une gêne à un tendon d’Achille, qu’il traitait déjà depuis deux semaines. Le capitaine est forfait. Areola, Rabiot, Di Maria ou Bernat sont quasi assurés de débuter. […] Face à Amiens, le PSG a l’occasion d’égaler les dix succès liminaires du Bayern et de l’AS Rome, en espérant s’attaquer bientôt aux onze victoires de Tottenham (record dans le Big 5).”

Le média sportif évoque une rencontre vendredi midi entre le président al-Khelaïfi, Jean-Claude Blanc, Michel Besnard (sécurité du PSG) et le préfet de police de Paris, Michel Delpuech. L’objet du rendez-vous, les incidents en marge du PSG/Étoile Rouge. “Le préfet s’est félicité des décisions prises par le PSG dans la foulée (exclusion et suspension d’abonnements de 41 supporters) et de la collaboration générale avec le club. Par ailleurs, deux ultras du CUP, dont l’un des tambours, ont été déférés. En attendant leur procès, ils ont été placés sous contrôle judiciaire et interdits de stade.”

Il est également question d’Arsène Wenger. Qui n’a pas pris sa retraite et s’entend bien avec Thomas Tuchel. “Les voir associés comme entraîneur et directeur sportif est-il envisageable ? demande le journal. Pour l’heure, Antero Henrique, est en fonction. Il faudrait que place nette soit faite. Ce que al-Khelaïfi n’a pas encore décidé, alors qu’il a toujours entretenu de très bons rapports avec Wenger. D’ici à janvier, il se murmure que la situation pourrait évoluer. Mais d’ici à janvier, Wenger pourrait être l’objet d’autres sollicitations.”

Du côté du journal Le Parisien, on propose un entretien avec Maxwell (voir par ailleurs). Et on s’intéresse à Neymar Jr, “mis au repos pour quelques jours. Jeudi, sa désormais ex-compagne (Bruna Marquezine) a annoncé leur rupture. Le PSG suivra de près les éventuels états d’âme de sa star, alors que tout le club s’était félicité de son retour de flamme pour l’actrice et mannequin en début d’année.”

“L’Amiens SC propose une diffusion gratuite au stade de la Licorne du match de l’équipe picarde sur le terrain du PSG, rapporte le Courrier Picard. Pour cette grande occasion, le club aménagera son écran géant dans l’espace Bodega. Des maillots dédicacés seront à gagner.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters
x

Check Also

Le Brésil bat l’Uruguay (1-0), Neymar buteur

Le Brésil et l’Uruguay s’affrontaient en match amical à l’Emirates Stadium (Londres). Un match entre ...