PSG 2 octobre 2018

Revue de presse PSG : Areola, Meunier, Rabiot, Diarra, Neymar, Cavani, Etoile Rouge, Tuchel, mises au vert…

Vu et lu au sujet du PSG ce mardi 2 octobre 2018 dans la presse hexagonale.

“Après la prolongation de Di Maria (2021), le PSG espère en faire autant avec Areola, Meunier et Rabiot, constate L’EquipeLe PSG et le gardien sont tombés d’accord sur une prolongation de trois ans (2022), assortie d’une revalorisation.  Au PSG, Areola connaît les attentes et sait qu’il a l’avenir pour lui. Meunier est un élément convoité. À son poste, rares sont les joueurs de son profil. Le PSG le sait et a donc pris langue avec son entourage, sans se montrer très pressant, peut-être parce qu’il est sous contrat jusqu’en 2020. La fin de contrat d’Alves en juin lui ouvre la route pour s’imposer sur le long terme au PSG. Rabiot, c’est, sans surprise, le dossier de prolongation le plus délicat à gérer. Véronique imaginait son fils rejoindre Barcelone jusque dans les dernières heures du mercato. Mais al-Khelaïfi s’y est opposé fermement. Les discussions n’ont pas avancé mais, en interne, on reste optimiste. Rabiot, très attaché à Paris et au club, préfère se concentrer sur le football en attendant de trancher.”

Dans le quotidien sportif, il est question des présences à l’entraînement d’hier de Lassana Diarra (adducteurs) et Thomas Meunier (préservé à Nice). Les absents étant Dagba, Kurzawa et Alves. “L’équipe probable : Areola – Meunier, Thiago Silva, Kimpembe ou Marquinhos, Bernat – Verratti, Rabiot – Mbappé, Neymar, Di Maria – Cavani.”

“Tuchel n’est pas adepte des mises au vert. Ça tombe bien, ses joueurs non plus. Dans les grands clubs européens, cette pratique tend également à ne plus exister ou à être fortement réduite. Demain, les Parisiens ont rendez-vous vers 15h à leur hôtel de Rueil-Malmaison, alors que le coup d’envoi est programmé à 18h55, rapporte le journal. Dimanche, pour la réception de Lyon, sauf changement de programme, ils se retrouveront directement au Parc des Princes à 19h. Tuchel cherche à responsabiliser au maximum les joueurs. À l’avenir, il n’est pas impossible que l’effectif voyage le matin des matches lors-qu’il doit jouer en soirée. […] C’est aussi un moyen de faire des économies.”

Enfin, ce sont bien environ 2000 Serbes qui possèdent (chiffres de la billetterie du PSG) un ticket et seront répartis un peu partout dans le stade. “Les services de renseignement de la PP estiment qu’entre 100 et 200 d’entre eux pourraient être des fans violents. Mais sans certitude. En tout cas, le préfet a mis en place un dispositif renforcé.”

“Le Paris-SG recevra l’Etoile rouge de Belgrade, un grand nom certes, mais un club laminé par l’ouverture des frontières, la fuite des talents et l’affairisme. En principe, le PSG de Neymar ne craint pas grand-chose. Mais c’est du foot…” écrit Grégory Schneider dans Libération.

“L’influence de Tuchel pourrait convaincre Rabiot de prolonger son contrat, affirme Le ParisienCela fait en effet deux ans qu’il est l’objet d’une cour assidue de la part de son club. D’où le stress qui a envahi la direction au fil des derniers mois. Fin psychologue et bienveillant, le nouvel entraîneur a réussi à créer en trois mois une relation de confiance avec Rabiot. Dans la coulisse, le contact a toujours été maintenu. Assez, en tout cas, pour entretenir, du côté du PSG, l’espoir d’un accord entre les deux parties. Le club rêvait au départ d’une prolongation longue durée (jusqu’en 2022 ou 2023), avec une prime XXL à la signature. La première idée a été revue à la baisse. Pas forcément la seconde.”

Dans France Football on évoque un “Neymar à la (re)conquête de Paris”. Et on peut lire cette confidence : “Il faut arrêter de croire que c’est une mauvaise personne, souffle un proche du vestiaire parisien. Alors oui, il aime ce qui brille, se mettre un peu en scène, mais c’est quelqu’un de très joyeux et de très ouvert avec les autres. Edinson Cavani, qui est pourtant adoré du public du Parc des Princes, est beaucoup moins sociable que lui dans le vestiaire. Neymar est loin de l’image que les gens se font de lui.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée