PSG 5 octobre 2018

Revue de presse PSG : Heurts, fumigènes, CUP, Mabille, Lyon, MCND, Neymar…

Vu et lu au sujet du PSG ce vendredi 5 octobre 2018 dans la presse hexagonale.

Le PSG “condamne les heurts qui ont émaillé la fin du match face à l’Etoile rouge et promet d’exclure les fauteurs de trouble, à condition de les identifier, constate Le ParisienEntre 200 et 300 supporters parisiens ont été impliqués dans des incidents. Des messages avaient circulé pour « défendre » le virage Auteuil, avec pour consigne de se vêtir de noir et sans signes distinctifs de son groupe. La présence de nombreuses cagoules lors des incidents en dit long sur les intentions de certains ultras parisiens. “Il n’y a eu aucune consigne, aucune volonté de violence, assure Romain Mabille, président du CUP. Je ne peux pas nier qu’il y ait eu des problèmes. Ça va se régler. On s’est fait déborder. Si 30 personnes sur 3.000 membres du CUP sont impliquées, ça reste isolé. Je suis dans une ligne très ferme. Il est hors de question de mettre en danger le collectif, on s’est battu sept ans. Il y a des problèmes, on va les régler.” […] Au PSG, certains estiment qu’une partie des troupes ont débordé leurs leaders. […] L’UEFA a ouvert hier une enquête disciplinaire pour usage d’engins pyrotechniques et débordements (verdict le 18 octobre, ndlr) et le PSG peut déjà s’attendre à de nouvelles sanctions.”

Le quotidien francilien pointe aussi la qualité de coup franc de Neymar Jr : “Une régularité qui ne doit rien au hasard. Il n’est pas rare en effet de le voir effectuer de longues séances de travail. Des séances auxquelles il s’astreignait déjà à Barcelone auprès d’un certain Leo Messi. L’élève a depuis rattrapé le maître.”

La “démonstration étourdissante” de Neymar mercredi, “sonne comme une seconde naissance, estime L’Equipe. Cette soirée dorée confirme le Neymar version 2018-2019. Conscient que son image – clé de voûte de son pouvoir marketing – avait été écornée et qu’il devenait clivant, le clan du joueur s’est minutieusement penché sur les moyens de la redorer. Moins de complaintes, plus de sourires, malgré un traitement spécial des défenses adverses. Neymar sait qu’il traverse une période charnière s’il veut réussir son défi parisien. On le dit beaucoup plus concentré sur le football. […] Face à Belgrade, Neymar s’est impliqué comme rarement dans le travail défensif, sans perdre de son influence ni de son efficacité dans l’animation offensive. La réception de Lyon dimanche et, surtout, la double confrontation face à Naples arrivent à pic pour confirmer qu’il est prêt à terminer le chantier interrompu au printemps.”

Le journal sportif évoque les conséquences des incidents survenus mercredi. “Les premières sanctions, qui pourraient être des suspensions d’abonnements, devraient intervenir très rapidement, peut-être même pour Lyon, après-demain. À cela s’ajouteront aussi, pour les fauteurs de troubles identifiés, d’éventuelles sanctions judiciaires dans les prochaines semaines, comme des interdictions de stade. La police va, elle aussi, analyser la vidéo surveillance. La direction parisienne semble vouloir faire preuve de sévérité. Les incidents de mercredi rappellent les heures sombres. […] A la haute direction du club on se dit « dupé» et «trahi» par le CUP. Il faudra aussi guetter la réaction de la préfecture de police de Paris, peu favorable à ce retour il y a deux ans.”

“Une nouvelle réunion de sécurité s’est tenue hier matin au Parc des Princes pour la préparation de la réception de Lyon, ajoute Arnaud Hermant. 700 supporters de l’OL sont attendus. La rencontre est classée à risques en raison du profond antagonisme entre les supporters. Par ailleurs, selon les services de renseignements de la préfecture de police, le CUP envisagerait de faire entrer des fumigènes en nombre pour cette rencontre.”

“Tout juste descendu de leur grand huit, et après une sortie assez récréative elle-aussi en Ligue des champions face à l’Etoile Rouge de Belgrade (6-1), les Parisiens seront confrontés à leur premier test d’envergure en championnat devant les Lyonnais, dimanche soir, avance Le Télégramme. Bousculés à Liverpool, les coéquipiers de Cavani ont l’occasion de démontrer, face à un adversaire coriace, que leur saison est véritablement lancée.”

“Avec Unai Emery, le PSG devait conquérir la Ligue des champions avec un trio nommé MCN. Son successeur Thomas Tuchel préfère miser sur le MCND, un carré magique dans lequel Angel Di Maria complète l’attelage Mbappé-Cavani-Neymar. Une attaque à 530 M€ qui va enfin payer ? demande l’AFP. Le recentrage de Neymar, artisan majeur du carton contre l’Etoile Rouge de Belgrade (6-1) en signant un éblouissant triplé mercredi, a aussi bien profité au public du Parc des Princes qu’à un homme redevenu important. Angel Di Maria, l’ex-remplaçant de luxe est désormais intégré au cœur du dispositif offensif parisien, sur le côté gauche laissé vacant par le Brésilien, aligné désormais en n°10.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters
x

Check Also

PSGNapoli

Le programme du jour avant PSG / Naples

Mercredi, un rendez-vous capital attend le PSG dans la course aux deux premières places du ...