PSG 10 octobre 2018

Revue de presse PSG : Le Graët, Rabiot, Mbappé, Mabille, procès…

Vu et lu au sujet du PSG ce mercredi 10 octobre 2018 dans la presse hexagonale.

“Le parquet de Troyes a requis mardi jusqu’à un an de prison ferme contre treize supporters ultras du PSG, accusés de divers faits de violences lors d’une rixe contre des ultras rémois en 2016, rapporte l’AFP“Ça me fait penser à Fight Club”, a démarré le procureur Laraize, citant le film qui se rapproche selon lui de “ces groupes inspirés du hooliganisme qui veulent en découdre, sans raison” au cours d’une rixe “organisée”. Il a requis un an de prison ferme pour deux prévenus et un an avec sursis pour les dix autres, assorti d’une amende de 1000 euros et d’interdiction de stade pendant trois ans. Le jugement sera rendu le 6 novembre. Mais à la barre, les douze prévenus présents – l’un d’eux était absent et le cas de Romain Mabille, président du CUP, a été renvoyé et sera jugé le 27 novembre – ont nié toute implication dans la bagarre. Ces membres de la K-Soce Team ont contesté les faits de “participation à un groupement formé en vue de la préparation de violences”, “violence aggravée” et “violence commise en réunion” qui leur sont reprochés. […] Aucune partie du groupe adverse n’a porté plainte, même le supporter ayant eu 35 jours d’ITT à la suite de ses blessures.”

Le journal L’Équipe évoque ce même sujet en précisant que “Romain Mabille, le président du Collectif Ultras Paris, renvoyé lui aussi devant le tribunal pour les mêmes faits, n’a pas été jugé.  Mabille sera jugé seul le 27 novembre.”

Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football, se confie au journal Le Parisien à la veille de France-Islande. Le dirigeant parle de Kylian Mbappé : “Non seulement il est exceptionnel sur le terrain mais, en dehors, je trouve qu’il conserve aussi une grande simplicité. C’est un plaisir de l’entendre en interview. Même à chaud, il a toujours la bonne réponse. Bon, c’est vrai qu’il s’est fait un peu gronder par Didier en début de Mondial, mais c’était pour des raisons sportives.”
Mais également du cas Adrien Rabiot non convoqué en équipe de France. “Cela n’existe pas, les bannissements à vie. C’est un garçon de 23 ans qui a commis une grosse bêtise. Il a quasiment refusé une sélection potentielle pour la Coupe du monde, tout de même. Que se serait-il passé si l’un des milieux de terrain s’était blessé lors de la préparation ? Mais on ne va pas lui fermer la porte jusqu’à ses 35 ans non plus. Je vais le contacter rapidement, juste après cette période internationale. Il faut d’abord que je vérifie si Adrien a envie de revenir en équipe de France. Je n’en sais rien. Ensuite, Didier tranchera. Adrien ne l’appellera pas de lui-même, c’est trop difficile. Il faut donc que je le rencontre d’abord.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters
x

Check Also

Filipe Luis

Filipe Luis : “Ce qu’il s’est passé cet été avec le PSG a déjà été commenté, on m’a déjà tué pour ça”

Afin de renforcer son côté gauche, le PSG avait pensé cet été à Filipe Luis, ...