PSG 6 octobre 2018

Revue de presse PSG : Lyon, 31 sanctionnés, K-Soce Team, Diaby, Nkunku, Buffon vs Areola…

Vu et lu au sujet du PSG ce samedi 6 octobre 2018 dans la presse hexagonale.

“PSG-Lyon, un sommet vraiment ? demande l’AFP. Aux Lyonnais (5es, 14 points) de prouver qu’ils peuvent secouer la bande de Neymar au Parc des Princes. La mission s’annonce délicate tant le PSG survole la L1 cette saison. En Ligue des champions, le PSG avait déçu à Liverpool (défaite 3-2), mais vient de se réveiller en écrasant l’Etoile rouge de Belgrade (6-1) grâce à un récital de «Ney» mercredi soir. La belle soirée parisienne a néanmoins été ternie par des débordements, à l’intérieur du stade et en dehors. L’UEFA vient d’ouvrir une enquête disciplinaire en raison des fumigènes que des supporters ultras ont allumés pendant le match. A l’issue de la rencontre, des incidents ont également éclaté aux abords du Parc des Princes. Entre 300 et 400 individus cagoulés équipés de fumigènes ont lancé des projectiles sur les forces de l’ordre, qui ont répliqué avec des gaz lacrymogènes. La sécurité sera donc renforcée dimanche soir pour le match contre Lyon, comme l’a annoncé la préfecture de police de Paris.”
“Une trentaine de supporters ultras du PSG ont vu leur abonnement résilié pour une durée d’un an par le club, poursuit l’agence. Aucun titre donnant accès au stade ne leur sera délivré jusqu’au 3 octobre 2019.”

Le Parisien évoque également les 31 fans parisiens accusés et sanctionnés par le PSG. “Après les graves incidents de mercredi, le club a cette fois-ci changé de ton. Lors d’une réunion à laquelle il participait par téléphone, Al-Khelaïfi a réclamé des sanctions fermes et rapides. Pour le président du PSG, il est hors de question de perdre la maîtrise de supporteurs dont il a personnellement piloté le retour. […] Un des quatre supporteurs qui avait allumé un fumigène a pu être repéré et placé dans la liste, avant d’être très certainement interdit de stade. Mais le club a aussi étendu ses recherches aux dernières sorties. Un seul leader (Microbes) semble faire partie de la trentaine d’indésirables. Ni Romain Mabille, le président du CUP, ni les autres chefs, ne sont, pour l’instant, dans l’œil du cyclone. La majorité des futurs bannis appartiendrait à la K-Soce Team. Cette fois-ci, le PSG considère que ses membres ont rompu les termes de la convention qui les lie. […] Le PSG s’attend à des manifestations de mécontentement demain avec potentiellement l’allumage de fumigènes. Les leaders du CUP devront démontrer leur main-mise sur leurs troupes. Tout élément perturbateur sera extrait de la tribune manu militari par les stadiers. Reste à savoir si trente exclusions, pour une durée d’un an, suffiront à (re)pacifier.”

Coté terrain, la presse rappelle la suspension d’Adrien Rabiot demain contre Lyon, et la possible rotation dans la cage et un retour de Gigi Buffon. D’où cette composition “probable” : Buffon – Meunier, Thiago Silva, Kimpembe, Bernat – Verratti, Marquinhos – Mbappé, Neymar, Di Maria – Cavani.
Moussa Diaby (dos) est incertain. Christopher Nkunku est toujours touché à l’aine.

Thomas Tuchel “devrait titulariser Gigi demain. À moins que, pour un tel choc, il ne retienne son meilleur gardien à l’instant T. Auquel cas la balance pencherait plutôt du côté d’Areola, juge L’EquipeLe gardien français a validé sa mue récente. Avec une donnée claire : une fiabilité constante. À 25 ans, il semble avoir gagné en sérénité. Sa première sélection en bleu, à Munich, l’a prouvé. Il donne le sentiment d’une personnalité plus affirmée. Reste une question : comment va-t-il gérer cette rotation ?”

“C’est désormais tolérance zéro, dit-on en interne. Des sanctions judiciaires (interdiction de stade) pourraient suivre prochainement, écrit le quotidien sportif au sujet des troubles impliquant des Ultras, mercrediLes individus visés ne sont pas des leaders du CUP, mais sont issus de plusieurs associations qui le composent, dont la K-Soce team. […] Il y aura plus de stadiers réquisitionnés et la direction a décidé de changer d’approche en cas de fumigènes ou de débordements. Contrairement à ces derniers mois, où ils laissaient faire, suivant une consigne du club, les stewards devront interpeller sur-le-champ les ultras qui se mettraient à la faute.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters
x

Check Also

Bitton

Bitton : “17 matches en huit semaines, c’est énorme !”

En cette saison post-Mondial, le PSG risque de se retrouver avec un calendrier démentiel du ...