PSG 12 octobre 2018

Revue de presse PSG : Mbappé, Kimpembe, politique brésilienne…

Vu et lu au sujet du PSG ce vendredi 12 octobre 2018 dans la presse hexagonale.

“Menés 2-0 par une Islande ultra-réaliste, les Bleus se sont tirés de ce faux pas et ont arraché le nul (2-2) grâce à l’entrée du gamin de Bondy, résume l’AFPMénagé en début de match pour un souci physique, Mbappé a provoqué le but de la réduction de l’écart après avoir cassé les reins de son cerbère et vu Eyjolfsson marquer contre son camp (1-2, 86). Sur le gong, M. Martins offre un penalty transformé par l’inévitable Mbappé (2-2, 90).”

Les Bleus ont été “sauvés par le môme”, remarque L’Equipe. Ainsi continue de passer la tornade Mbappé, lequel, quatre jours après son quadruplé contre Lyon (5-0), et au soir d’une journée où toute la presse a reproduit la une du Time qui lui est consacrée, a arraché l’équipe de France à la défaite et à l’embarras presque à lui seul. Il y a, de fait, deux matches à raconter. L’un sans lui, et l’autre avec lui, du moins ses dix dernières minutes. […] Le constat est un peu fâcheux, il suggère que dès que Deschamps n’aligne plus l’équipe qui a gagné la Coupe du monde, mais le groupe qui l’a fêtée, tout est plus difficile. Tout a été cruel sous cet aspect, les limites de Thauvin, les erreurs de Kimpembe (noté 3), en souffrance sur les deux buts, et cela risque de pousser le sélectionneur, à terme, à reconsidérer sa fidélité absolue. […] Expulsé dimanche face à Lyon, le défenseur central du PSG a vécu une deuxième titularisation en bleu particulièrement difficile. Et va devoir vite évoluer. S’il n’a jamais lâché dans l’envie, a affiché une fébrilité inquiétante dans le duel. Il traverse le premier vrai trou d’air de sa jeune carrière pro, plutôt linéaire jusque-là. Il est à un tournant. Il doit effectuer seul une mue nécessaire.”

Il est question de celui qui est arrivé au Brésil largement en tête au premier tour de la présidentielle, dimanche, Jair Bolsonaro, candidat d’extrême droite : “Les Lyonnais Rafael et Fernando Marçal soutiennent Bolsonaro via les réseaux sociaux. Marcelo ne s’est pas exprimé, rapporte le quotidien sportif. Du côté du PSG, aucun joueur ne s’est positionné publiquement, contrairement à Lucas. Aujourd’hui à Tottenham, il a défendu Bolsonaro sur Twitter début septembre. […] Lors de la présidentielle de 2014, Neymar avait apporté son soutien à Aecio Neves, candidat du PSDB (parti de centre droit).”

“Mbappé sauve encore la patrie”, titre Le Parisien. “Le phénomène est inarrêtable. Mais est-ce seulement la grande affaire de la fin du match ou simplement la suite du plus grand phénomène du football mondial depuis l’arrivée de Leo Messi ? […] Piégé sur le premier but islandais, Kimpembe (noté 3) est dominé dans le duel aérien sur le second. Une soirée à vite oublier pour le défenseur parisien.”

“A 19 ans, Kylian Mbappé, qui explose tous les records de précocité, est en une de l’édition internationale du Time, qui le place parmi les «leaders de demain», remarque Libération. «Sa technique footballistique à couper le souffle l’a propulsé sur le devant de la scène internationale en à peine quelques mois», écrit le magazine américain.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters
x

Check Also

PSG / Nantes, nouveau classique du handball français

Ce soir (20h40), le PSG Handball reçoit Nantes dans le cadre des quarts de finale ...