Rabiot PSG

Adrien Rabiot mérite-t-il le PSG ?

[Edito] Revenons 72 heures en arrière. Ici sur Canal Supporters il était publié qu’Adrien Rabiot pourrait être remplaçant contre Lille dans le cadre de la 12e journée de Ligue 1. Cinq jours après avoir été sanctionné à l’Orange Vélodrome pour un retard – avec Kylian Mbappé – à la causerie d’avant-match. Que lisait-on comme réactions ? “Yess, c’est le plus beau jour de ma vie si c’est vrai”; “Tu prolonges ou tu dors sur le banc jusque juin”; “Excellent !”, ”Très bonne nouvelle, de toute façon il n’en à rien à faire, et ça lui permettra d’arriver frais au Barça cet été”; “Je suppose que lors des séances d’entrainement Rabiot a dû afficher sa nonchalance habituelle”; “Rabiot a voulu faire sa diva alors que Mbappé a compris le recadrage”; “Football Leaks : on aurait aperçu courir Rabiot… une vrai bombe on vous dit”, etc. Bref, des réactions hostiles au joueur.

Ce lundi, la possibilité de revoir Adrien Rabiot sur le banc, mais au San Paolo, a provoqué les mêmes commentaires : “Hahaha yeeeeees quelle bonne nouvelle”; “Logique”; “Rabiot a un grand talent mais aussi mentalité exécrable. Je ne soutiens pas beaucoup les joueurs qui ne font pas tout pour réussir dans un club”; “Bon par contre si demain soir à 20h on se retrouve avec Rabiot titulaire je vais l’avoir mauvaise comme jamais”…

Des supporters du PSG fâchés, remontés contre le milieu de terrain de 23 ans. Et avec un peu de recul, tout cela ressemble à une anomalie. Nous parlons bien d’un joueur qui a rejoint le Paris Saint-Germain à l’âge de 15 ans, et qui malgré son jeune âge a disputé 220 matches sous le maillot rouge et bleu. “Adri”, comme l’appelle Thomas Tuchel, est un fruit de la formation du club, il devrait être adoré. Et cela, même malgré l’épisode bleu pré-mondial et le refus d’être réserviste. Adrien Rabiot devrait être un “chouchou” du public parisien. Il ne l’est pas. Et après tant d’années, on ne peut mettre la faute sur les fans, qui adorent leur club. Et qui aimeraient tout simplement qu’il en fasse de même, explicitement.

Et c’est très simple. Il suffit juste que les questions de contrat ne tournent pas systématiquement au psychodrame, qu’il se batte de toutes ses forces sur le terrain et qu’il embrasse son blason. Vous l’aurez remarqué, le temps employé est le présent. Car la chance d’Adrien Rabiot, c’est que tout peut se retourner très vite, en sa faveur. Neymar a su modifier son rapport au public. L’affection est là en retour. Et elle est primordiale. Parce que toute carrière sportive ne s’inscrit dans l’histoire que quand elle est accompagnée par l’amour du public. Et puis, honnêtement… pour un joueur français, faire carrière dans le plus grand club français, celui qui peut remporter la Champions League, en étant choyé, en étant payé autant que possible, en pouvant écrire l’histoire, c’est un beau projet.

“Les obstacles s’aplanissent pour celui qui marche dans les voies de la Vertu”, disent les Sages. On constatera qu’Adrien Rabiot a lui la faculté d’élever des obstacles. Le football est un sport collectif, il est le plus populaire, et il ne se joue pas “seul contre tous”.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters
x

Check Also

Thilo Kehrer

Avant la réception de Lyon, Kehrer encourage les Féminines du PSG

Les joueurs du Paris Saint-Germain sont actuellement avec leurs sélections respectives mais la section féminines ...