Buffon : “Le Naples que j’ai vu à Paris est une équipe à respecter”

La Ligue des champions est de retour cette semaine. Pour le déplacement à Naples, le club de la capitale est dos au mur et devra obtenir un résultat sur la pelouse du San Paolo à l’occasion de cette 4ème journée. Gianluigi Buffon était en conférence de presse pour évoquer cette rencontre. Extraits choisis.

Le stade San Paolo

« Je connais très bien ce stade. Je pense que c’est difficile de gagner ici, parce que c’est un stade très chaud. L’ambiance est compliquée, l’équipe et les supporters ont un grand feeling. Pour nous, c’est important de chercher à gagner le match mais c’est très compliqué. Le Naples que j’ai vu à Paris est une équipe à respecter. »

Pression pour ce match ? 

« Ce n’est pas un match normal, demain. Nous savons que gagner serait très important et une grande chose mais l’important serait de ne pas perdre. Nous aurons ainsi la possibilité de gagner contre Liverpool et l’Étoile Rouge. »

Le retour en Italie

« Ce sont des émotions, si je continue à jouer à 40 ans ce n’est pas autre chose. Je suis content de retrouver l’Italie encore plus en Ligue des champions. J’espère faire un bon match et aider mes coéquipiers demain. »

La Ligue 1 moins forte ? 

« Je ne sais pas si c’est difficile ou facile. On voit en France, des joueurs qui veulent montrer leur qualité notamment offensive. En Italie on se concentre beaucoup plus sur la tactique. Au PSG, on a commencé notre travail il y a trois mois. Après le match aller contre Naples, j’ai vu une équipe qui grandissait, elle était beaucoup plus compacte et c’est ce que nous devons faire en Europe. »

Ancelotti

« Ancelotti est vraiment quelqu’un de spécial. Il a fait de son équipe, une équipe qu’on aime, on est toujours fan de l’équipe d’Ancelotti. On parle souvent de la grande personne que c’est, il a beaucoup gagné en 20 ans, c’est un très grand entraîneur. C’est lui qui m’a lancé à Parme, il voulait me faire venir au Milan, je n’étais pas sûr mais il m’a battu trois ans plus tard en finale (rires). »

La Ligue des champions 

« Je ne sais pas, ce n’est pas facile. Je vois l’équipe grandir, j’ai de l’espoir pour cette phase de poules. Je ne sais pas si je continuerai en fonction de la Ligue des champions mais cela dépendra de comment je me sens physiquement. »

Qu’est ce qui change entre le Naples de Sarri et celui d’Ancelotti

« On a failli perdre le Championnat contre Naples, l’an dernier avec la Juve. Je ne sais pas ce qui est mieux entre le Naples de Sarri et d’Ancelotti. Cette année, ils gèrent mieux les matches et certaines situations. »

 

 

À propos Antoine Grasland

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée