Football Leaks – Platini, Infantino et l’UEFA répondent

Depuis vendredi 18 heures, Médiapart, un des médias ayant accès aux documents dits “Football Leaks”,  explique que le PSG a échappé à des sanctions graves (une exclusion de la Champions League) grâce à la bienveillance et la complicité de l’UEFA qui n’aurait pas décoté comme il le fallait les contrats avec des entités du Qatar, notamment QTA. Les dirigeants de l’époque et l’UEFA ont répondu.

Michel Platini, ancien président de l’UEFA, a rappelé dans un communiqué transmis à l’AFP que le fair-play financier n’était pas là pour tuer des clubs et qu’il s’était prononcé publiquement en faveur de sanctions. “J’ai toujours affirmé que le fair-play financier n’avait pas vocation à tuer ou à asphyxier financièrement les clubs. J’ai toujours publiquement souhaité que des sanctions puissent être prononcées.” Même son de cloche à Nyon. L’UEFA indiquant à l’AFP que le rôle du fair-play financier est “d’aider les clubs à devenir viables financièrement et à vivre grâce à leurs ressources propres, et de ne les sanctionner qu’en dernier ressort.”

Aujourd’hui président de la FIFA, Gianni Infantino explique qu’il était dans son rôle à l’époque car si l’organe d’enquête interne est indépendant, il peut être «assisté par l’administration de l’UEFA, ce qui inclut bien sûr le secrétaire général (son rôle à l’époque)».

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters