Grace

Geyoro : “La clé de ce genre de match, c’est de croire en notre potentiel”

C’est le choc de D1 Féminine. Dimanche (21h), en clôture de la 10e journée, la section féminine du Paris Saint-Germain reçoit l’Olympique Lyonnais au stade Jean-Bouin. Les Parisiennes peuvent réaliser un énorme coup et passer devant les lyonnaises au classement (2 pts de retard avant ce match). Grace Geyoro, la milieu de terrain des Rouge et Bleu, s‘est confiée sur cette rencontre dans les colonnes de l’Équipe.

« On peut les gêner par notre attaque, on a des joueuses très rapides devant comme Marie (Marie-Antoinette Katoto). Il va falloir jouer le plus rapidement possible, profiter de cette vitesse devant, des appels. On peut poser des problèmes dans le dos de leur défense, avec des passes ajustées. […] En finale de Coupe de France la saison dernière (victoire parisienne 1-0), on a joué, on est allé chercher les ballons, on a réellement joué. Et on leur a posé des problèmes. La clé de ce genre de match, c’est de croire en notre potentiel, jouer sans trop réfléchir, sans crispation. Sur ces matches, on se met la pression, on a tendance à partir un peu inférieur, alors qu’il faut faire tout l’inverse. […] C’est sûr que ça peut faire peur face à une équipe avec tant d’expérience, qui a l’habitude de gagner. Ça peut nous faire défaut, mais ça va être à nous d’élever notre expérience, notre niveau de jeu. Sur le match retour contre Linköpings en Ligue des champions (2-0, 3-0 en 8es), on a pris des buts sur des erreurs de jeunesse, de concentration, des buts sur coups de pied arrêtés. Contre Lyon, on s’expose au même type de danger, elles ont des joueuses qui les frappent très bien en plus. Si on baisse de concentration à un moment donné, ça peut être fatal. Le coach va mettre l’accent sur ça, sur le besoin de ne pas se relâcher. »

À propos Antoine Grasland

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée