PSG 18 novembre 2018

Revue de presse PSG : Choc de D1 contre l’OL, Verratti, handball…

Vu et lu au sujet du PSG ce dimanche 18 novembre 2018 dans la presse hexagonale.

Le PSG-OL (au féminin) programmé en prime time sur Canal Plus (21h00) est dans la lumière. “C’est la première fois qu’une affiche de football féminin va avoir l’honneur de la case. Cette affiche de la 10e journée, au stade Jean-Bouin de Paris, opposera le leader lyonnais à son dauphin parisien, publie l’AFPAu classement, les deux équipes françaises en lice en Ligue des champions, Lyon, leader avec 27 points (9 victoires en 9 matches) et le PSG, qui le talonne avec 25 pts, se tiennent dans un mouchoir de poche, loin devant la concurrence. Mais les Lyonnaises, douze fois championnes de France d’affilée depuis 2007 et triple tenantes du titre en Ligue des champions (2016, 2017, 2018), sont une machine à gagner qui reste sur une qualification fin octobre pour les quarts de finale de Coupe d’Europe 13-0 (score cumulé sur l’aller et retour) face à l’Ajax Amsterdam!”

Le Parisien évoque également ce rendez-vous au stade Jean-Bouin “où 8000 personnes sont attendues” et remarque que “les ex-pros en pincent pour les fillesAu PSG, la tendance est très marquée. Bruno Cheyrou, directeur sportif de la section, Bernard Mendy, adjoint, et Bruno Valencony, entraîneur des gardiennes, complètent le staff d’Olivier Echouafni. A eux quatre, ils cumulent 1 711 matchs pros.”

Ce choc de la D1 “peut assurer une belle promotion pour le foot féminin, juge L’EquipeLe PSG est effectivement le poil à gratter de l’OL. La présence de 7 des 15 nominées pour le Ballon d’Or côté lyonnais et de la meilleure buteuse actuelle de D1 (Katoto, 10 buts) est une promesse d’un match ouvert et spectaculaire. Une promesse, mais pas une assurance. Comme un dimanche soir de Ligue 1, en fait.”

Au sujet du 0-0 entre l’Italie et le Portugal à San Siro, on peut lire dans le quotidien sportif : “Si l’Italie a autant dominé son sujet pendant une petite heure, c’est d’abord parce que son milieu a été souverain. Et si le milieu a été souverain, c’est parce que Verratti a été excellent à la gauche du triangle formé avec Jorginho et Barella. À l’origine des trois occasions italiennes de la première période, le Parisien, à la fois agressif et inspiré, a aussi dégainé une magnifique ouverture en seconde. Déjà auteur d’une performance majuscule en Pologne, Verratti semble prendre, en équipe nationale, une dimension à la hauteur de son talent.”

“Dunkerque subit la loi du PSG, mais peut se regarder dans la glace”, commente La Voix du Nord au sujet du 23-27 en Starligue de handball. Ce n’est pas la volonté qui a fait défaut. Les Dunkerquois y ont mis un cœur terrible. Mais ils n’ont pas réussi à réaliser le match quasi parfait que requiert un exploit face à ce PSG-là.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters
x

Check Also

L1

Ligue 1- Lyon s’impose facilement face à l’AS Monaco (3-0)

Pour la deuxième semaine consécutive, la Ligue 1 a connu énormément de matches reportés (six ...