PSG FOOTBALL LEAKS

Revue de presse PSG / Football Leaks

Vu et lu au sujet du PSG ce samedi 3 novembre 2018 dans la presse hexagonale au sujet des Football Leaks.

“Le PSG et Manchester City, qui auraient été couverts par l’UEFA pour contourner les règles du fair-play financier ; Gianni Infantino, président de la Fifa qui serait trop proche d’un procureur suisse : voici la nouvelle livraison des « Football Leaks », fameuses révélations sur les dessous du foot-business, résume l’AFPSelon cette enquête, réalisée par un consortium de journaux européens, dont Mediapart, l’UEFA, et ses deux patrons de l’époque Michel Platini et Gianni Infantino, aurait « en connaissance de cause aidé les clubs (PSG et City) à maquiller leurs propres irrégularités, pour des raisons politiques ». L’enquête dénonce un contrat « douteux » qui porterait « sur 1,075 milliard d’euros promis sur cinq ans au PSG par l’Office du tourisme du Qatar (QTA), soit 215 M€ par an » alors « que deux cabinets d’audit mission-nés par l’UEFA ont valorisé ce contrat à… 123.000 euros/an pour l’un, et 2,8 millions d’euros/an pour l’autre ». Soit « entre 77 et 1.750 fois moins que le montant affiché ». […] Aujourd’hui, le PSG est à nouveau ciblé par la FPF après les achats à l’été 2017 de Neymar et Mbappé pour plus de 400 M€.”

“Selon les documents traités, le duo dirigeant de l’UEFA jusqu’en 2016 a accepté de s’arranger en coulisses avec Nasser al-Khelaïfi et Jean-Claude Blanc, malgré une sanction non négligeable (60 M€ d’amende et deux ans de restrictions financières), mais sans rapport avec le risque d’exclusion de la Ligue des champions qui pendait au nez du PSG, écrit L’Equipe. Après deux nouveaux échanges Blanc-Infantino, le contrat est non seulement ramené à une valeur de 100M€ (alors qu’il vaut au plus 3 M€ selon les experts), mais le PSG obtient aussi que la baisse soit presque intégralement compensée par de nouveaux sponsors qatariens, ce qui sera en effet le cas les mois suivants. Des sanctions limitées sont finalement adoptées et le PSG peut respirer. Une grosse bouffée d’oxygène qui trouve peut-être son origine dans une initiative prise par Jean-Claude Blanc : dès février 2013, il avait constitué une équipe d’avocats dans le but d’attaquer les règles du FPF devant l’autorité de la concurrence. Effrayer l’UEFA semble une manœuvre déjà suffisante. […] Le 1er septembre 2017, l’UEFA, qui a durci les règles du FPF en juillet 2015, ouvre une nouvelle enquête à l’encontre du PSG, alors que les grands clubs européens se plaignent de ses dépenses somptuaires. Le PSG sait qu’il va devoir vendre. […] Selon Mediapart, une délégation de l’UEFA indique au PSG en mai 2018 que l’enquête va être classée sans suite « pour des raisons politiques », sans plus de précisions. Puis un accord amiable et officieux est conclu : le PSG est blanchi mais doit accepter de dévaluer ses contrats qatariens et de vendre des joueurs, ce qu’il fera. Le 13 juin, le PSG, blanchi donc par la chambre d’instruction, pensait en avoir fini, mais la chambre de jugement de l’ICFC, réputée plus sévère, s’est saisie de son cas le 3 juillet. Et, le 25 septembre, a décidé de renvoyer le dossier vers la chambre d’instruction pour un examen plus approfondi…”

“La question est désormais de connaître les risques encourus par le PSG, commente Le Parisien. Car il est déjà sous le coup d’une enquête d’un organisme dit indépendant. L’UEFA a fait savoir que rien ne changeait après les publications de Mediapart. Rien de nouveau à l’horizon, souffle-t-on en Suisse, rappelant qu’une enquête était en cours et qu’elle rendrait ses conclusions prochainement. De son côté, le PSG espère une réponse avant la fin de l’année. Mais ne se montre pas inquiet pour autant, mettant en avant sa bonne foi. Concrètement, le PSG risque toujours une sanction, allant de la simple amende jusqu’à l’exclusion de toutes les compétitions européennes pour une longue période. Ces publications influenceront-elles la chambre de jugement de l’ICFC ? Pas nécessairement. Celle-ci a fait appel à un nouvel organisme d’audit pour réexaminer les comptes parisiens. Reste que, sur le plan de l’image, le PSG prend un nouveau coup sur le casque.”

>> A suivre, la Revue de Presse PSG sportive.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters
x

Check Also

Thilo Kehrer

Avant la réception de Lyon, Kehrer encourage les Féminines du PSG

Les joueurs du Paris Saint-Germain sont actuellement avec leurs sélections respectives mais la section féminines ...