PSG 19 Novembre 2018

Revue de presse PSG : OL, Kylian Mbappé, Moussa Diaby…

Vu et lu au sujet du PSG ce lundi 19 novembre 2018 dans la presse hexagonale.

“L’équipe féminine du PSG a tenu le choc et obtenu un match nul 1-1, dimanche soir à domicile face aux ogresses lyonnaises, qui règnent depuis plus d’une décennie sur le football féminin hexagonal, lors de la 10journée du Championnat, écrit l’AFP. Le PSG a créé la sensation au stade Jean-Bouin en ouvrant la marque grâce à la Chinoise Shuang Wang (1-0, 15’), avant l’égalisation dans la foulée de la capitaine lyonnaise Wendie Renard (1-1, 19’), lors du premier match de foot féminin diffusé en prime time par Canal +, sur le créneau historique réservé à l’affiche de la Ligue 1 masculine. Ce match nul prolonge le statu quo en tête du classement, l’Olympique lyonnais restant leader avec 28 points, devant ses dauphines parisiennes (26 pts).

“Il est fini le temps où les filles de l’OL martyrisaient leurs homologues du PSG. Ces dernières peuvent désormais les regarder les yeux dans les yeux, comme elles l’ont encore montré hier soir, commente Le ParisienMais il faudra encore attendre mi-avril et le match retour dans le Rhône pour savoir si la suprématie lyonnaise sur le championnat depuis 12 ans, sans discontinuer, peut, elle, se terminer.”

Kylian Mbappé, “a livré une nouvelle conférence de presse de haut vol hier (voir ici)”, explique Dominique Sévérac. La parole « mbappienne » se distingue : elle ne contourne jamais les objectifs. Elle les expose, les assume, sans prétention ni componction. Arme de séduction massive, sa communication demeure aussi un moyen d’orienter le débat autour de lui. Comme s’il imprimait le tempo lui-même, à l’instar d’un homme politique aguerri. […] Philippe Tournon, ancien chef de presse de l’équipe de France, reste bluffé : “Un gamin avec un tel à-propos, sans aucun mot de travers, sans hésitation et sans ostentation, je ne vois pas d’équivalent dans mes souvenirs. Quand il a débarqué en sélection, j’ai pris du plaisir à l’écouter. J’étais scotché par sa spontanéité, sa fraîcheur, son aisance. Il est sans filtre, mais ne tombe pas non plus dans du Ibra ou du Balotelli. Il n’a pas ces outrances de langage. Il affiche ses ambitions, mais ce n’est pas risible comme pour certains.”

“Dans un sommet intense, le PSG a tenu l’OL en échec. Malgré de nombreuses occasions lyonnaises, constate L’EquipeLes Ultras n’ont pas suffi. Poussées par un millier de supporters bruyants qui avaient escorté leur car jusqu’au stade Jean-Bouin dans un nuage de fumigènes, les Parisiennes n’ont pas réussi à battre les Lyonnaises et à prendre la tête de la D1.”

Dans le journal sportif, Arnaud Hermant s’intéresse à Moussa Diaby, qui “en un mot, a répondu aux attentes de Tuchel et est entré dans la rotation pour suppléer, à l’occasion, Di Maria, grâce à sa finesse technique et sa vitesse de percussion. Le déclic semble être intervenu lors de son prêt à Crotone en Serie A, début 2018. S’il n’a joué que deux matches, Diaby a compris ce qu’était le haut niveau. « La signature de son contrat professionnel l’avait un peu perturbé. Il avait changé, analyse un salarié de la formation. L’expérience à l’étranger lui a remis les pieds sur terre et lui a montré les efforts à faire. Il a dû se remettre en question dans un pays dont il ne parlait pas la langue. » Bernard Diomède, sélectionneur de l’équipe de France des moins de 20 ans, se montre lui aussi emballé par la progression du garçon. Un peu comme au PSG depuis le début de la saison.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters
x

Check Also

Coupe de France : Le PSG affrontera le GSI Pontivy (N3) en 32es de finale

Aujourd’hui, le tirage au sort des 32es de finale de la Coupe de France a ...