Serge Fournier, ancien recruteur du PSG, explique le système de fichage

C’est l’affaire qui fait trembler le PSG, ce jeudi. Depuis les information sorties par Médiapart, les déclarations s’enchaînent et les langues se délient. Alors que le club de la capitale a réagi via un communiqué, ainsi qu’Olivier Létang, l’ancien directeur sportif adjoint, cette fois c’est Serge Fournier qui se confie pour RMC Sport. L’ancien recruteur des Rouge et Bleu, qui était sous les ordres de Marc Westerloppe qui selon Médiapart est l’homme à l’origine du fichage, livre sa version des faits et rejette toutes répartitions à caractère ethnique.

« Les critères qui sont sur le rapport, ce sont des critères pour avoir un suivi au niveau des sélections nationales, savoir s’il est blanc, noir, antillais. Mais ce n’est pas un critère ethnique pour savoir s’il est blanc, noir ou jaune et ne pas le prendre en fonction. J’étais observateur-recruteur-scout pour le PSG avec un responsable qui était Marc Westerloppe. Je n’ai jamais eu de consignes concernant le non recrutement de joueurs de couleur, explique celui qui a quitté le club de la capitale en juin dernier à RMC Sport. Après s’il y a eu des choses en interne et apparemment il y en a eu puisqu’ils ont des justificatifs, des rapports de réunion avec Olivier Létang, avec Marc… En ce qui me concerne, pendant ces 5 ans, je ne peux pas dire que j’ai eu des consignes particulières pour ne pas recruter des joueurs de couleur. Quand Marc est parti (en décembre 2017, ndlr), les Parisiens ont repris les commandes de tout ça et ont viré tout ce qui existait avant. C’était des choses qui étaient mieux à mon avis que ce qu’ils utilisent à l’heure actuelle ou ce qu’ils nous ont fait voir en fin de saison dernière. Ils nous ont dit de ne plus utiliser le rapport de Marc Westerloppe car c’était lui qui l’avait instauré. On nous a demandé d’utiliser le rapport parisien. »

À propos Redaction

x

Check Also

Thilo Kehrer

Avant la réception de Lyon, Kehrer encourage les Féminines du PSG

Les joueurs du Paris Saint-Germain sont actuellement avec leurs sélections respectives mais la section féminines ...