L'Equipe

Info CS – Ce qui se cache derrière la ligne éditoriale de L’Equipe au sujet du PSG

Entre le Paris Saint-Germain et le média L’Equipe, la tension est extrême. Notamment depuis la publication – dans l’édition papier de ce samedi – qui évoque un PSG disposé à vendre Neymar Jr ou Kylian Mbappé en cas de sanction importante de l’UEFA au nom du Fair-Play Financier. Dans un communiqué de presse (ici), le club s’interroge publiquement sur “les arrière-pensées de la ligne éditoriale” de L’Equipe. Cela après plusieurs épisodes. On évoquera pour exemple, le traitement tendancieux des “soupçons” de corruption autour du PSG-Etoile Rouge de Belgrade qui ne concerne en rien le club de la capitale, la volonté d’entretenir un soi-disant “malaise” Cavani, cette mise en avant de tous les éléments des “Football Leaks” publiés par Mediapart quand ils concernent le PSG (suite à la signature d’une partenariat entre les deux médias), ou encore aujourd’hui cet article qui parle d’un Paris Saint-Germain en état de faiblesse et disposé à vendre Neymar Jr ou Kylian Mbappé pour s’en sortir financièrement en cas de foudres en provenance de Nyon. Des publications qui font dire au club francilien qu’il existe une “désinformation orchestrée par L’Equipe”.

Des "Une" de L'Equipe
A la une de L’Equipe

Que se cache-t-il derrière la ligne éditoriale de L’Equipe ? Ou qui ? D’après nos sources, cette quête du “sensationnel” divise en interne, au sein même du journal sportif. Il y aurait même une forme de cassure dans une rédaction lassée par cette quête du buzz à tout prix. La politique éditoriale choisie par Jérôme Cazadieu suscite de plus en plus d’incompréhensions voire de condamnations. Les choix de celui qui est le directeur de la rédaction de L’Equipe interrogent. Ils sont d’ailleurs un motif de boycott d’un nombre croissant de supporters. Et pas seulement ceux du PSG.

Si les journalistes du quotidien laissent fuiter des divergences de vue en interne, il n’en demeure pas moins que tous respectent scrupuleusement les consigne du directeur de la rédaction plutôt que de tenter à infléchir une ligne éditoriale grossièrement anti-PSG. Une stratégie qui accroît les doutes au sujet d’un média, qui comme la presse écrite en général, voit ses ventes à la baisse depuis le début de la décennie.

En ce week-end sans beaucoup de Ligue 1 pour cause de “Gilets Jaunes”, la fenêtre choisie a été de faire du sensationnel, et quoi de mieux qu’un combo Neymar-Mbappé-PSG-mercato pour vendre, pour faire du buzz en France et à l’international ? La ficelle est presque grosse. Et elle ne plait pas forcément, même à L’Equipe. En tout cas, elle accentue la rupture entre le club le plus important de France et ce média sportif qui tente de retrouver un peu de son influence passée sans veiller à la véracité de ce qu’il avance visiblement. Avec les conséquences à prévoir.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée