PSG 13 décembre 2018

Revue de presse PSG : Qatar Winter Tour, Tuchel, Marquinhos, UEFA, discipline, tirage, 60M€ empochés…

Vu et lu au sujet du PSG ce jeudi 13 décembre 2018 dans la presse hexagonale.

“Dire qu’un mois plus tôt, il était au bord de l’élimination : le PSG a terminé en tête de sa poule très relevée de Ligue des champions, grâce à des ressources mentales nouvelles, et au sans-faute managérial de Thomas Tuchel. Et à l’efficacité de la « MCN », écrit l’AFPLe PSG a déjà virtuellement empoché plus de 60 millions d’euros de dotations sportives pour sa participation aux phases de poule de la Ligue des champions et sa qualification mardi en 8e de finale de l’épreuve, hors droits télévisés. Le club reçoit en effet d’entrée un chèque de 15,25 M€. En phase de poule, chaque victoire rapporte 2,7 M€ et un match nul, trois fois moins (900.000 euros). Or, Paris compte trois succès et deux matches nuls à l’issue du sixième et dernier match, ce qui porte son pécule à 9,9 M€. L’UEFA distribue en outre 9,5 M€ à chaque équipe qualifiée. Nouveauté de l’édition 2018-19, un bonus est versé aux clubs en fonction de leur historique, d’après un classement établi par l’UEFA selon les performances réalisées ces dix dernières années en Coupe d’Europe. Le PSG, 9e du fait de la non-qualification de Chelsea et Arsenal, mieux classés l’an dernier, doit recevoir à ce titre 26,59 M€.”

L’Equipe

Depuis hier (lire ici), le PSG-Montpellier a été reprogrammé le mardi 15 janvier à 21 heures (Canal+ Sport). Une date qui vient se heurter au Qatar Winter Tour (14 au 17 janvier) prévu par le club francilien.

Le journal L’Equipe aborde le sujet : “Ils devaient être au Qatar, n’ignore pas Didier Quillot, le directeur général exécutif de la LFP. Le PSG peut demander une dérogation à titre exceptionnel pour obtenir un changement de jour. Il faut qu’ils en fassent la demande au bureau de la Ligue. Pour l’instant, nous n’avons pas été sollicités par le club. » Cela ne devrait pas tarder, car le PSG prévoit bien d’adresser une telle demande à l’instance”.

“Si tout va aussi bien (au PSG), Tuchel en est le premier responsable, commente Damien Degorre. Il a su imprimer son style, sa philosophie et ses idées dans un mélange de souplesse et d’affirmation, de subtilité et d’autorité. Alors qu’il n’avait pu obtenir, pendant le mercato, tous les joueurs désirés – notamment un milieu défensif –, Tuchel a d’abord su intégrer les meilleurs jeunes du club à l’effectif pro. À ses yeux, tous les joueurs ne sont pas des X, comme le prétendait son prédécesseur. […] Tuchel a trouvé les arguments et la solution à son manque de 6. Et Marquinhos semble désormais y trouver du plaisir. Performant dans son poste hybride à Belgrade, le Brésilien s’affirme comme une solution crédible au milieu. Avec un profil accrocheur qui colle.”

Enfin, il est question de la sanction que la commission de discipline de l’UEFA va infliger au PSG relativement aux heurs aux abords du Parc des Princes le 3 octobre dans le cadre de la réception de l’Etoile rouge : Le cas du PSG sera étudié aujourd’hui. Le PSG écopera sans doute d’un huis clos partiel, assorti, peut-être, d’un huis clos total avec sursis. Mais il devrait a priori échapper à un huis clos total sans sursis qui l’obligerait à disputer son 8e de finale à domicile dans un stade vide.”

Le Parisien

“De Liverpool, en septembre, à Belgrade, cette semaine, Tuchel a fait évoluer son onze de départ à partir de principes et de choix innovants. Et même s’il s’en défend, il a quasiment trouvé une équipe type, juge Le ParisienEn dehors du cas spécifique et essentiel de Marquinhos, l’organisation du milieu de terrain a fait l’objet ces derniers mois de nombreux tâtonnements. Avec un pion inamovible, Verratti, et une victime numéro un : Rabiot. Rétrogradé brutalement, il n’est plus un joueur de base du PSG. Tuchel a les yeux de l’amour pour Di Maria. Son rendement pose question ? Tuchel, lui, regarde ailleurs et ne retient que les inspirations décisives de l’Argentin. Restait le terrain miné de l’animation de la MCN. Tuchel a rebattu les cartes. Désormais, Mbappé se promène sur le front de l’attaque, aux côtés de Cavani, avec Neymar en point d’appui.”

Le quotidien sportif évalue les possibles tirages lundi pour le PSG en C1 : Le pire tirage : Atlético de Madrid. Difficile mais pas impossible : Manchester United, Tottenham, AS Rome. A la portée du PSG : Schalke 04, Ajax.”

Enfin le journal évoque “Le déplacement de l’année” pour les 500 fans du PSG à Belgrade. “C’était quand même un énorme kif, lâche Matthieu. J’étais à Naples et à Liverpool, et là c’était beaucoup plus fort. Je ne regrette pas une seconde ce déplacement”, lit-on, ou encore : “Des Serbes ont poussé des cris de singe en faisant des gestes à l’intention des supporters parisiens de couleur, explique Jérôme. Et cela en toute impunité. C’était très choquant.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée