Low

Zsolt Lőw : “Etre conscients qu’ils écrivent toujours sur nous et que ce n’est pas toujours la réalité”

Ancien latéral international gauche puis coach, Zsolt Lőw (39 ans) a quitté cet été le RB Leipzig pour être l’adjoint de Thomas Tuchel au PSG. Le transfert du technicien hongrois a coûté un million d’euros au club francilien. “Il m’a fallu beaucoup de temps pour prendre une décision approfondie. J’ai pesé le pour et le contre, essayé de penser à ce qu’il y avait à gagner, et ce que je pouvais perdre. De l’extérieur, bien sûr, on se dit qu’un club comme le PSG ça ne se refuse pas, c’est une opportunité dans une vie, mais ce n’est pas si facile. Ils ont payé pour m’avoir en tant qu’entraîneur. C’est flatteur, explique Zsolt Lőw à Index. Mais j’ai eu le club que j’attendais. C’est un grand honneur d’être ici.”

Si le travail spécifique, technique, analytique, proposé aux joueurs est très imposant parce que le “football actuel le requiert”, le Hongrois rappelle que dans le management il “faut du bon sens. Nous avons une charge très lourde, nous jouons deux matchs par semaine. Vous devez desserrer un peu le cerveau des joueurs pour qu’ils restent lucides.”

“Il y a eu beaucoup de changements dans l’équipe, à la fois sur le terrain et en dehors”, ajoute Zsolt Lőw. 

Interrogé sur un “malaise” entre Neymar et Edinson Cavani, l’adjoint de Tuchel balaie ces histoires : “Les journaux tentent de se mêler de tout. Nous sommes observés de partout. Nous devons être conscients qu’ils écrivent toujours sur nous et que ce n’est pas toujours la réalité des choses.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée