crédit photo : @RCSA

Laurey : “Le match contre le PSG ? Soyons francs, c’est quand même l’endroit où on voulait éviter d’aller à ce stade de la coupe”

Strasbourg se déplace sur la pelouse du Parc des Princes pour le compte des seizièmes de finale de Coupe de France mercredi soir (21h05). Dans une interview accordée au Parisien, Thierry Laurey, l’entraîneur strasbourgeois a évoqué cette rencontre et avoué qu’elle ne faisait pas partie de ses priorités.

Le match contre le PSG moins important que ceux qui vont suivre ? Sportivement, c’est l’objectif qui concentre le moins notre attention. Mais pour n’importe quelle équipe, il est important de montrer un beau visage quand on va à Paris. Soyons francs, c’est quand même l’endroit où on voulait éviter d’aller à ce stade de la coupe. Les rencontres les plus essentielles pour moi, ce sont les deux prochaines venues de Bordeaux chez nous. En championnat ce week-end puis en demi-finale de Coupe de la Ligue le mercredi suivant. Ça, c’est primordial. Bien sûr, on ne rêve que de rester en Ligue 1 et pas d’Europe. Mais si on peut assurer le maintien le plus vite possible, il y a ensuite cette situation d’être à un match du Stade de France.

Il a ensuite avoué qu’il allait faire tourner. “J’avais dit que les jeunes avaient gagné le droit d’aller fouler la pelouse du Parc. Je n’ai pas changé d’avis. Mais je vais quand même moduler un peu mon équipe. On a récupéré des joueurs en manque de temps de jeu. Et, a contrario, j’ai des gars qui ont besoin de souffler… Ce n’est pas parce que c’est un déplacement prestigieux que je vais changer de stratégie. Mais, rassurez-vous, on n’ira pas à Paris avec une équipe qui ne vaut rien“, a avoué Laurey. “On ne se cachera pas. Mais il faut être honnête. Depuis deux semaines, on a vécu cinq déplacements : Lyon, Toulouse, Toulouse et Grenoble à deux reprises puisque notre match de Coupe avait été reporté. Maintenant, on va affronter deux fois Bordeaux puis Saint-Etienne. Il faudra m’expliquer comment je case, en termes de motivation et d’importance, ce PSG-Strasbourg. Donc, je compose et je fais au mieux.

Thierry Laurey a enfin évoqué une éventuelle élimination de son équipe. “Si Strasbourg était sorti par le PSG ce mercredi, vous ne feriez pas de dépression nerveuse ? Certainement pas. Après, je veux juste éviter le match pourri. Cela m’embêterait de laisser une sale image au Parc. Mais je sais qu’on fera au mieux par rapport à l’équipe alignée. Nous ne serons pas résignés, j’ai envie d’essayer de gêner Paris. J’ai dit gêner.

À propos Guillaume De Freitas

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée