Ménès

Ménès : “Cela va sans doute accélérer le recrutement d’une sentinelle et peut-être la réintégration de Rabiot”

Il y a un an la victoire du PSG 8-0 contre Dijon avait instantanément laissé la place à une fumeuse histoire de penaltys dans les médias. Cette fois, avec la blessure de Marco Verratti, le 9-0 contre Guingamp va être éclipsé par le mercato et surtout la question de la gestion du cas Rabiot.

L’analyse faite par Pierre Ménès laisse supposer cette tendance. “Les Parisiens ont pris leur revanche en atomisant Guingamp 9-0. C’est la plus large victoire de l’histoire du PSG au Parc. Pour l’anecdote, ce triomphe arrive un an et deux jours après le 8-0 face à Dijon, commente le journaliste sur son blog Canal Plus. Alors, les haters vont dire : « Ouais ce n’était que Guingamp », « Regardez la différence de budget »… Et ils auront raison. Maintenant, pour marquer neuf buts, il faut faire un match plein. Il n’y a pas d’autre enseignement à tirer, si ce n’est que le PSG a joué tout le match avec cette intensité réclamée par Tuchel. On sentait bien qu’ils avaient envie de marquer le 10e en fin de match. Le seul point noir, c’est évidemment l’entorse à la cheville de Verratti. Il va falloir suivre ça, parce qu’une entorse peut durer 15 jours comme trois mois. Cela va sans doute accélérer les choses pour le recrutement d’une sentinelle et aussi, peut-être, pour la réintégration de Rabiot dans l’effectif.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée