Pelissier : “Le premier but a fait mal à la tête”

Ce soir, Amiens s’est incliné face au PSG (0-3) – au Stade de la Licorne – pour le compte de la 20ème journée de Ligue 1. Après avoir tenu pendant 60 minutes, les Amiénois ont logiquement cédé face aux Parisiens. Sur le compte Twitter du club picard, Christophe Pelissier est revenu sur cette rencontre.

C’est dommage parce qu’on fait 60 minutes qui sont vraiment bien, après il y a des faits de jeu qui font que ça tourne en notre défaveur. Pour pouvoir espérer faire un résultat sur ce match-là, il faut que toutes les planètes soient alignées. On a une grosse occasion à 0-0 juste avant la mi-temps. On peut rentrer avec 1-0 à la mi-temps qui peut changer des choses et surtout qui booste mentalement mes joueurs. À la sortie, on se retrouve au bout d’un quart d’heure avec un pénalty et une exclusion, donc c’est très dur après (…) C’est une satisfaction que l’équipe ait tout donné, après face à des équipes comme ça le moindre détail, on le paye cash.”

L’entraîneur picard a avoué que le premier but encaissé fut un réel coup dur pour son équipe. “On a senti les supporters derrière nous. Ils était aussi prêts à l’exploit comme nous. On sait que le premier but il fait mal physiquement, il fait mal à la tête et ensuite on pioche. Mais c’est un peu le lot de ces équipes-là, elles jouent pendant 60 minutes pour épuiser l’adversaire et après elles ont les moyens dans la dernière demi-heure de faire la différence.”

À propos Murvin Armoogum

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée