PSG 8 janvier 2019

Revue de presse PSG : Tuchel, Kurzawa, Silva, ultras

Vu et lu au sujet du PSG ce mardi 8 janvier 2019 dans la presse hexagonale.

Le Parisien

“Tous les joueurs du PSG sont revenus hier à l’heure prévue, le club s’évite un psychodrame. La patte Tuchel fonctionne donc aussi sur ce plan, observe Le Parisien. Cavani est rentré de vacances à l’heure prévue, tout comme Verratti, Di Maria et Marquinhos, qui ont ensuite pris part à la séance collective du jour. Un petit événement en soi. […] Tuchel répète souvent qu’une saison post-Coupe du monde est particulièrement difficile à gérer physiquement ou mentalement. Il donne beaucoup et attend au moins autant en retour. Jusqu’ici, les stars parisiennes valident sa méthode.”

Le quotidien francilien évoque également le “nouveau départ” de Layvin Kurzawa. “Le latéral gauche a repris dimanche le cours d’une carrière qui n’a jamais décollé comme elle l’aurait dû, en trois saisons au PSG, lit-on. Avant de penser à l’équipe de France, Kurzawa va devoir reprendre son ascension à Paris. Dans une position inédite de challenger qui pourrait lui enlever une certaine pression. A Lorient, Tuchel a en effet esquissé une certaine hiérarchie où le Français est en deuxième position. Les axes de progression sont connus pour Kurzawa : l’aspect défensif et le mental.”

L’Equipe

“Objet de critiques virulentes après la remontada ou plus ponctuellement lors d’absences inopinées avant de grands rendez-vous, Thiago Silva voit son image évoluer ces derniers mois. Un changement né d’abord d’un niveau de performance très élevé. Elle se double d’une mue, juge L’Equipe.
Sa personnalité, Thiago Silva, comme libéré, l’affiche : lors de prises de parole régulières en marge des matches, d’apartés avec certains jeunes joueurs. Par de nombreux gestes aussi. Cette extériorisation quasi systématique de sa motivation – comme contre Liverpool – est nouvelle. Pas sûr que ça déplaise à Tuchel…”

“Après PSG-Nantes marqué par l’utilisation de plus de cent engins pyrotechniques, la direction du club a décidé de frapper fort, écrit Arnaud Hermant. Les Parias, qui fêtaient leurs cinq ans ce jour-là, sont interdits de Parc des Princes jusqu’au 31 janvier. Par ailleurs, les aides fournies pour le déplacement à Manchester doivent également être gelées et les ultras n’ont plus l’autorisation jusqu’à nouvel ordre d’entrer au Parc des Princes les jours précédant les rencontres pour préparer leurs tifos. La palpation sera renforcée avec la présence de chiens renifleurs. Enfin, les stadiers pourraient désormais recevoir l’ordre d’entrer en tribunes chercher ceux qui allumeraient de nouveaux fumigènes. Le membre du CUP qui avait reconnu avoir allumé un fumigène a vu son abonnement suspendu.”

On peut trouver ce dessin de Faro dans France Football

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée