Blanc : “Le PSG, depuis deux-trois ans, fait partie des quatre équipes qui peuvent remporter la Champions League”

Depuis son départ du PSG à l’été 2016, Laurent Blanc n’a toujours pas retrouvé de poste d’entraîneur. Dans un entretien accordé à Téléfoot, il a évoqué le choc Manchester United / PSG. Deux clubs qu’il connaît bien, le PSG pour l’avoir entraîné pendant trois ans (2013-2016) et Manchester pour y avoir terminé sa carrière (2001-2003). Pour lui, il n’y a pas de favori dans ce duel.

Un favori entre le PSG et Manchester ? Il n’y en a pas. Depuis le tirage au sort, les choses se sont un petit peu rééquilibrées. Ça reste deux grands clubs européens avec des grands joueurs de chaque côté. Le niveau de jeu du PSG depuis la blessure de Neymar m’inquiète ? Ce n’est pas le niveau de jeu qui m’inquiète. C’est la blessure de Neymar qui m’inquiète. Neymar est un joueur extraordinaire. Le PSG est moins fort en son absence. Le talent, ils en ont encore, ils en ont même encore beaucoup et ils doivent être persuadés que même sans Neymar, ils peuvent se qualifier contre Manchester United.”

Il a également évoqué Adrien Rabiot. “Réintégrer Rabiot ? Ça c’est un problème interne au PSG. Je suis mal placé pour en parler. Ce que je regrette, c’est que l’on soit revenu à une situation quasi identique à celle que l’on a eu il y a quatre ou cinq ans. Et ça c’est impardonnable. Je pense que cette fois-ci, la situation est irrévocable.

Laurent Blanc a avoué espérer que le PSG passe les quarts de finale de la Ligue des Champions.

J’espère que le PSG ira au-delà des quarts de finale de la Champions League, au-delà des demi-finales, au-delà de la finale et la gagnera. Je l’espère vraiment pour Monsieur Tuchel. Depuis mon départ, le PSG n’a pas passé les huitièmes, un sentiment de revanche ? Sincèrement, non. Cela me réconforte en disant que la Champions League est très dure à gagner. Le PSG favori pour la victoire finale en C1 ? On ne peut pas donner de favori. Mais Paris, depuis deux-trois ans, fait partie des quatre équipes qui peuvent la gagner. Réentraîner le PSG ? En ce qui me concerne, il n’y a pas de raison de dire non. Il faudrait que les planètes soient bien alignées, ce qui est loin d’être le cas.”

À propos Guillaume De Freitas

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée