psg 20 février 2019

Revue de presse PSG : Montpellier, coiffeurs, Wenger, Diarra, Kurzawa…

Vu et lu au sujet du PSG ce mercredi 20 février 2019 dans la presse hexagonale.

L'Equipe
L’Equipe

Ce soir, contre Montpellier, Thomas Tuchel “va donner leur chance aux seconds couteaux, prévient L’Equipe. L’occasion de se montrer. Tous n’en sont pas au même point. Diaby est déjà plus qu’une doublure. Une prolongation de plusieurs années est d’ailleurs dans les tuyaux. L’expérimenté Choupo-Moting présente moins de garanties. Surtout utilisé en fin de rencontre, il a déçu quand il a débuté. Nsoki et Dagba n’avancent pas aussi vite que Diaby. Le premier a alterné le bon et le moins bon, mais s’inscrit dans une phase d’apprentissage. Le second a été freiné par une longue blessure et revient bien. Tous deux sont appréciés par Tuchel. Nkunku, lui, est dans une dynamique inverse. Il stagne et se pose des questions sur son avenir. Dommage, car avec les péripéties dans l’entrejeu, il aurait pu mettre un pied dans la porte. Kurzawa tourne lui aussi au ralenti. Il a pâti de sa longue blessure au dos.”

Le journal sportif évoque une rencontre entre le président al-Khelaifi et Arsène Wenger, à Doha, alors que ce dernier y était pour “ses obligations médiatiques vis-à-vis de beIN Sports.” En bref, il est aussi question de Lassana Diarra qui a résilié son contrat avec le PSG le 8 février. Et d’Edinson Cavani qui se remet vite de sa blessure. Le Matador pourrait être opérationnel la semaine prochaine.

Midi Libre

“Après le point pris à Lille, les Héraultais enchaînent face au PSG avec la même idée en tête : bien défendre et sait-on jamais… explique le Midi Libre. Rêver plus grand, pourquoi pas, sur un ou deux malentendus, en croquant à pleine dent et avec justesse technique, dans les miettes offensives que voudra bien laisser sur la table le PSG. Montpellier n’est pas Guingamp. Le MHSC devrait être compact, laisser peu d’espaces, être rigoureux défensivement, et essaiera d’être plus juste avec le ballon, pour leur faire mal.”

Le Parisien

Layvin Kurzawa est un “simple intermittent du spectacle” pour Le Parisien. “La réception de Montpellier devrait lui donner l’occasion de prouver qu’il peut retourner la situation. A 26 ans, le récent papa sait qu’il joue gros d’ici le printemps. Kurzawa ne semble plus être qu’un joker de luxe. Cet été, il devra faire un choix à un an de la fin de son contrat. Le PSG voudra-t-il toujours lui proposer de prolonger après tant d’inconstance ? Kurzawa a encore au moins l’occasion d’en donner envie à ses dirigeants.”

Avec Lassana Diarra, ce fût “un an… pour rien”, constate le quotidien francilien. “En tout et pour tout, Diarra n’a joué qu’à 19 reprises pour seulement 12 titularisations. Un bilan famélique qui acte l’échec de son transfert. Extrêmement discret sur le terrain, il a en revanche été un précieux soutien pour les plus jeunes du groupe, à commencer par Mbappé. […] Alors que des discussions pour une reconversion au sein du club avaient été évoquées, ce n’est pas à l’ordre du jour.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée