PSG 24 février 2019

Revue de presse PSG : Nîmes, Mbappé, Zahavi, Neymar, Alves cambriolé, notes…

Vu et lu au sujet du PSG ce dimanche 24 février 2019 dans la presse hexagonale.

“Après une bonne première demi-heure, le bloc croco, comme tant d’autres, s’est lézardé et a craqué face au leader parisien, regrette le Midi Libre. Tant qu’il y avait 1-0, Nîmes pouvait quand même toujours y croire. Il fallait faire durer le match, et le suspense. Le problème, c’est que le PSG est revenu des vestiaires avec l’intention de le tuer le plus rapidement possible. Et Mbappé, longtemps l’homme malheureux du match, a fini par trouver la faille, deux failles.”

Le Journal Du Dimanche

Mbappé “est un phénomène et Tuchel un perfectionniste. L’attaquant a inscrit contre Nîmes ses 50e et 51e buts, devenant à 20 ans le plus jeune joueur à atteindre ce total, mais l’entraînement a aussi noté qu’il aurait dû marquer 4 ou 5 buts de plus”, écrit le JDD. Dans lequel on trouve ce commentaire de Pini Zahavi, l’intermédiaire qui a oeuvré à la signature de Neymar au PSG : “L’année dernière, sa blessure c’était très sérieux, c’est plus simple cette fois”, commente le superagent. Neymar est “heureux au PSG, comme son père l’a dit dans une interview”. Sans oublier d’ajouter : “Tu sais, mon ami, dans le foot, les choses peuvent changer en une minute.”

Le Parisien

“Le pire, c’est qu’il est fatigué. Les semaines avec coup de pompe, Mbappé les achève donc à 4 buts, commente Le Parisien. Compte tenu des blessures de Neymar, de Cavani, du risque encouru par Draxler en ce moment et la mise au repos de Di Maria, Tuchel s’excuse presque de devoir l’aligner tout le temps. “Il joue beaucoup, peut-être trop”, expose le technicien. […] Un peu comme face à Lyon (5-0, un quadruplé pour lui), Mbappé a commencé par tout rater avant de marquer, de re-rater puis de marquer encore. Il poussera même, à l’heure des matchs en mondiovision et du VAR dans les stades, une tête de Silva dans le but avec sa main. Comme dans les cours de récré. “Je lui ai dit tout de suite : Dis-le ! Il y a la VAR. Sans la VAR, si tu voulais le cacher, tu pouvais (rires)”, a confié Verratti. Seigneur Mbappé n’a pas besoin de la main de Dieu pour se distinguer.”

Les notes du Parisien : Areola 6 / Alves 5 / Marquinhos 6 / Silva 6 / Bernat 6 / Nkunku 7 / Verratti 7 / Paredes 5 / Kurzawa 5 / Choupo-Moting 4.5 / Mbappé 6 – – [Le staff médical n’a pas autorisé la participation au match de Thomas Meunier suite à sa commotion cérébrale]

Les notes de L’Equipe : Areola 6 / Alves 6 / Marquinhos 7 / Silva 8 / Bernat 5 / Nkunku 7 / Verratti 8 / Paredes 5 / Kurzawa 6 / Choupo-Moting 5 / Mbappé 7

L’Equipe

Kylian Mbappé, “auteur d’un doublé malgré un match inégal, a écrit une nouvelle page de son histoire hier, contre Nîmes. Il est le plus jeune à avoir atteint les 50 buts en L1″, constate L’Equipe. “Il existe comme une forme de fatalisme qui habite l’adversaire du PSG lorsqu’il débarque au Parc des Princes, en Ligue 1. Qu’il propose du jeu ou le ferme, qu’il tente de presser haut ou patiente avec un bloc bas, la sanction est toujours la même cette saison. Paris fonce, défonce tout sur son passage et semble encore avoir de l’appétit pour le match d’après.”

Le quotidien sportif rapporte que Daniel Alves a été cambriolé mercredi pendant le PSG-Montpellier. “Selon les premières constatations, le système anti-intrusion censé protéger la demeure n’était pas été activé au moment de ce cambriolage. Les enquêteurs de la police judiciaire parisienne s’interrogent désormais sur cette série de vols à domicile qui visent des joueurs du PSG. Cela fait désormais quatre en trois mois.”

Enfin, le journal sportif rapporte également une “échauffourée qui a opposé des supporters parisiens et nîmois, hier après-midi, avant la rencontre. Elle s’est déroulée route de la Reine. L’échange a été assez bref et n’a fait aucun blessé. La police n’a procédé à aucune interpellation.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée