Tuchel

Tuchel : « Si nous ne sommes pas préparés, nous allons avoir des problèmes »

Répétition générale avant le déplacement à Manchester United. Pour la 24e journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain reçoit les Girondins de Bordeaux au Parc des Princes, samedi (17h). Avant cette rencontre, Thomas Tuchel, l’entraîneur parisien, était en conférence de presse. Morceaux choisis.

Groupe

« Tous les joueurs sont disponibles sauf Neymar. On doit discuter avec les kinés, les joueurs, j’espère que Verratti sera prêt. Layvin Kurzawa et Marco Verratti seront dans le groupe. »

Bordeaux

« On prépare notre match conte chaque adversaire de la meilleure façon. C’est une équipe avec beaucoup de qualité, avec des attaquants rapides, agressifs, ils font des pressings haut, ce n’est pas facile. Nous devons jouer sérieusement et être concentrés sur ce match. Si nous ne sommes pas préparés, nous allons avoir des problèmes, on doit être concentrés. Il faut montrer notre détermination à remporter ce match. »

Un moment compliqué en ce moment pour le coach ?

« Ce n’est pas le meilleur moment mais ce n’est pas le moment d’être strict et de perdre la confiance. On a montré que nous étions capables de jouer à haut niveau, nous devons rester critique sur nos performances, entre nous et de parler de ce qui ne va pas. On ne doit pas douter, on doit rester calme, trouver des solutions. Il y a des matches qui sont difficiles, c’est absolument normal. Il faut rester calme, confiant. Nous sommes ensembles, on peut montrer notre qualité demain. »

Faire l’impasse à Bordeaux ?

« Non, ce n’est pas possible. Le match est important, on doit jouer à 100%, on doit penser qu’au match que l’on joue demain. Le Parc, c’est notre maison, on doit jouer notre meilleur match. C’est ma responsabilité de protéger les joueurs qui ont beaucoup joué. On doit faire un mix pour être prêt. On doit rester concentré juste sur le match contre Bordeaux. »

Marquinhos

« L’arrivée de Paredes était nécessaire mais ce n’est pas le même profil. Ils vont bien ensemble. Marqui doit rester flexible, il peut jouer dans des positions différentes avec un niveau incroyable. Il est très important pour nous. Qu’il soit au milieu ou en défense comme Villefranche, c’est un joueur clé pour moi.  »

Le onze de départ avant Manchester ?

« On doit être capable d’être flexible. Tout peut se passer. Je connais presque tous les joueurs qui vont jouer mardi, je sais aussi quelle équipe va jouer demain. Si c’est possible pour Marco contre Bordeaux, il commencera demain. Il jouera peut-être 45 minutes, on doit décider. Nous serons prêts pour Manchester si nous sommes solidaires. On ne change pas, il y a des semaines, des joueurs qui sont moins bien mais ce n’est pas un problème. On a gagné beaucoup de confiance après Liverpool et l’Étoile Rouge. On doit sentir et vivre ces choses-là. On s’est amélioré en tant qu’équipe. Les garçons sont concentrés et c’est normal qu’il y ait de la tension. C’est toujours une grande motivation de jouer contre des grandes équipes, à nous de montrer nos qualités et de remporter le match ! Tout le monde pense à ce match, c’est normal mais nous devons avoir une approche sereine. On en parle, c’est normal mais avec une approche sereine. Maintenant on se concentre sur Bordeaux, le groupe et l’équipe sait gérer cette situation. »

État de forme des troupes ?

« On a utilisé des joueurs un peu trop. Ce n’était pas bien de jouer 120 minutes contre Villefranche mais on a confiance en ceux qui n’ont pas joué beaucoup ces dernières semaines. Si tu es dans le groupe, tu dois être prêt chaque jour. Ils auront leur chance contre Bordeaux, c’est nécessaire pour le groupe, il faut continuer à gagner. On ne peut pas lâcher. L’équipe qui commence demain est capable de gagner au Parc des Princes, ils doivent le montrer. »

À propos Antoine Grasland

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée