Boy

Boy de la Tour ne suit pas Maracineanu : “C’est le folklore, le folklore du foot…”

Nathalie Boy de la Tour, la présidente de la LFP, rebondit médiatiquement, via Le Parisien, suite aux discours répétés par la ministre des Sports choquée par son expérience au Parc des Princes lors du dernier PSG-OM. Roxana Maracineanu veut depuis des pénalités pour les clubs quand on entend des termes homophobes dans leur enceinte. La dirigeante de la Ligue se montre plus pragmatique en misant sur de la pédagogie.

“C’est le folklore, le folklore du foot… J’assiste à plus de 50 matchs par an. Ce sont des propos qu’on entend régulièrement. Ça ne veut pas dire qu’ils sont acceptables, mais ils font partie de l’expression d’une ferveur populaire qu’il faut prendre comme telle. Le travail de sensibilisation qu’on va avoir à faire va passer par des actions et des ateliers menés avec les groupes de supporters qui le souhaitent et avec des associations, explique la présidente de la Ligue. La plupart des supporters n’ont pas l’impression de blesser. Donc le travail d’éducation est important à faire pour montrer que, derrière les mots, on peut faire souffrir quelqu’un.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée