Chapron estime qu’il n’y a pas main de Kimpembe

Le PSG s’est fait éliminer par Manchester United en huitièmes de finale de Ligue des Champions après sa défaite contre Manchester United (0-2 / 1-3). Le penalty accordé à Manchester United fait encore beaucoup parler. Dans le Late Football Club, sur Canal + Sport, Tony Chapron a avoué que pour lui, il n’y avait pas main de Presnel Kimpembe.

Maintenant qu’il y a la VAR, l’UEFA doit se justifier. Là, on est un peu dans la panade avec cette main. Beaucoup d’arbitres disent que “bah pour moi, il n’y a pas main, il n’y a pas l’intention de jouer”. À mon avis, il n’y a pas main. Sur le terrain, je ne siffle pas. Et c’est là où il faut se poser des questions. Vous avez Damir Skomina, l’un des meilleurs arbitres européens, peut-être du monde. Sur le terrain, il décide de ne pas siffler penalty. Il y a l’arbitre VAR, qui lui disent d’aller voir l’action, parce qu’il y a main. Qui est cet arbitre ? C’est certainement quelqu’un qui est moins bon que Skomina et qui a même peut-être jamais arbitré un match de Ligue des Champions. Donc ça sa pose problème.

L’ancien arbitre estime enfin que les arbitres suivent à chaque fois la décision de la VAR. “Ça veut dire quoi ? On a les meilleurs arbitres sur le terrain mais ils sont contrôlés par la VAR. Quand on regarde, tous les arbitres, que ce soit à la Coupe du Monde ou dans les matches européens, dès que l’arbitre va voir les images, il confirme la décision de la vidéo. Ils ne font pas le chemin inverse, comme c’est le cas en France. Les arbitres valident toujours les décisions de la VAR. Donc ça pose problème. On a transféré le pouvoir de décider non plus du terrain au bus mais l’inverse. Ce sont les gars qui sont dans le bus, qui n’ont jamais arbitré sur le terrain des matches de haut niveau et qui décide à la place des meilleurs arbitres. Ça pose un problème, ça veut dire que l’on a plus besoin des meilleurs arbitres sur le terrain.

À propos Guillaume De Freitas

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée