chaudel

Chaudel : “Et si le fair-play financier était le meilleur allié du PSG désireux de conserver ses stars ?”

On entend parler d’une enveloppe de 350M€ au Real Madrid pour renouveler l’effectif et lancer une nouvelle ère avec Zinedine Zidane. Un chiffre imposant, sauf que les Merengue ne veulent pas apporter une plus-value avec un ou deux joueurs. Non, c’est une refonte de l’effectif qui est à prévoir avec des renforts dans toutes les lignes. Les stars du PSG Neymar ou Kylian Mbappé sont donc hors budget pour le champion d’Europe en titre, qui doit respecter le fair-play financier… rappelle Vincent Chaudel, fondateur de l’Observatoire du Sport Business.

“Le Real, qui a peu recruté ces dernières saisons et fait l’économie aujourd’hui du salaire de Cristiano, peut avoir un bas de laine bien rempli, le fair-play financier ne lui laissera pas faire sauter la banque. Paris n’étant pas vendeur, on peut imaginer qu’un Neymar ou un Mbappé atteindrait des sommes énormes, bien au-delà des 200M€. Que le Real ait les moyens de les sortir, sans doute, mais le FPF devrait logiquement l’empêcher de multiplier les achats pour renforcer un effectif vieillissant sauf à vendre des joueurs et donc affaiblir l’équipe, écrit le spécialiste sur le site de France Football. Un club comme le Bayern, lui aussi éliminé prématurément, a le même problème de renouvellement de joueurs. Ironie de l’histoire, ces deux clubs, avec les autres géants européens que sont le Barça ou la Juve, ont été les principaux partisans d’un durcissement des règles du FPF quand il s’agissait de freiner le développement et la concurrence des nouveaux riches qu’incarne le PSG. Et si le fair-play financier était donc aujourd’hui le meilleur allié du PSG désireux de conserver ses stars ?”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée