Mbappé

Deschamps : “Les réactions d’humeur de Mbappé sur le terrain ? Je ne peux pas dire qu’il manifeste des réactions disproportionnées”

La trêve internationale a débuté ce lundi. Les Parisiens appelés en Equipe de France, Alphonse Areola, Presnel Kimpembe, Layvin Kurzawa et Kylian Mbappé ont rejoint Clairefontaine ce matin. Présent en conférence de presse ce lundi après-midi, Didier Deschamps a évoqué Kylian Mbappé et sa mise en avant dans les médias ces derniers temps.

Je n’ai pas de soucis avec lui, ça se fait naturellement, il est comme ça, il peut avoir des périodes un peu plus difficiles ou il a été amené à prendre un rouge et être absent quelques matchs. Il est comme il est et il n’y a pas de soucis, il s’inscrit dans un collectif, dans un succès collectif, même si lui de par le poste qu’il occupe et à cause du fait qu’il marque et fait marquer, est mis en avant“, avoue le sélectionneur français. “Mais ce n’est pas pour ça qu’il va changer sa façon de voir les choses, il s’inscrit dans un collectif et il le sait bien, il dépend des autres, c’est souvent le cas des joueurs offensifs, ça se fait normalement.”

Deschamps a égalementles petits gestes d’humeur du numéro 7 parisien.

“On peut toujours s’améliorer, je discute de tout avec lui comme avec les autres joueurs. Il est soumis, de par ce qu’il est capable de faire, à des chocs. Il peut y avoir des contacts assez rugueux, il est prêt à ça, pour le moment je ne peux pas dire qu’il manifeste des réactions disproportionnées, il réagit parce que ce n’est jamais agréable, mais il a une bonne maîtrise de ces situations. Il le sait, depuis le début de sa carrière il est soumis à ça, et il sera soumis à ça toute sa carrière par rapport à ce qu’il est capable de faire sur le terrain.”

Le sélectionneur français a enfin confirmé sa hiérarchie au poste de gardien de but, Alphonse Areola reste toujours le numéro 3.

Mandanda a eu des soucis. Mis à part le match d’hier, il avait retrouvé un bon niveau. Areola a l’habitude de venir avec nous, même s’il n’a pas beaucoup de sélections. J’ai la chance de pouvoir m’appuyer sur ces trois-là. J’ai trois gardiens de haut niveau. La hiérarchie dépendra de l’évolution des uns et des autres. Pas de raison de changer la hiérarchie aujourd’hui. Alphonse a été performant quand il a joué. Aujourd’hui, c’est cette hiérarchie (Lloris 1, Mandanda 2, Areola 3, ndlr).

À propos Guillaume De Freitas

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée