Djellit

Djellit : “Dans le cas Rabiot, il n’y a ni gentil ni méchant mais en termes d’image, ça se retourne contre le PSG”

Journaliste de France Football, Nabil Djellit estime que Véronique Rabiot est parvenue cette semaine à faire passer son fils, Adrien, pour une victime du PSG. Selon lui, l’entretien paru mardi dans L’Equipe a fait mouche. C’était sur Europe 1.

“Chacun a joué sa partition, il n’y a ni gentil ni méchant mais en termes d’image, ça se retourne contre le PSG. Au départ, on avait l’impression que le club se refaisait la pilule auprès de ses supporters autour du concept d’institution, en fait il s’agissait d’une négociation classique entre un joueur qui ne souhaite pas prolonger et un club qui le veut. Et avec l’élimination par Manchester United, le sujet est revenu. Je suis désolé, mais la sortie médiatique de Véronique Rabiot est dans un très bon timing, elle aurait été inaudible si le PSG s’apprêtait à jouer un quart de finale contre Barcelone. On se demanderait plutôt si Neymar serait prêt à affronter Messi… Rabiot, ce que je lui souhaite, c’est de revenir un joueur de football.”

L’Equipe

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée