Kimpembe : “Ça me fait très mal, et je ressens ce que les supporters ressentent”

Auteur de la faute de main qui a entraîné le pénalty vainqueur de Rashford lors de la défaite du Paris Saint-Germain face à Manchester United (3-1). Presnel Kimpembe a donné une interview à la chaîne YouTube “Bros.Stories”.Le défenseur parisien revient avec tristesse sur cette nouvelle désillusion en Ligue des champions.

Moi je suis Parisien. Et si je n’avais pas été footballeur, ou sur le terrain mercredi, je serais en virage ou dans la Tribune Auteuil pour pouvoir soutenir l’équipe. Moi, ça me fait très mal, et je ressens ce que les supporters ressentent. Je vois bien la colère des supporters. Je la comprends et surtout je l’assume. Mon ressenti depuis le match de mercredi c’est beaucoup de déception et de haine. Forcément, ça me reste encore en travers de la gorge tout comme les supporters et l’équipe. Pour pouvoir avaler cela, ça va être compliqué. C’est un match qui forcément va rester dans les têtes mais qui va falloir oublier pour le reste de la saison.”

Pour l’international français, cette défaite est due à la suffisance de l’équipe. “Je dirais qu’il y a eu beaucoup de suffisance, par rapport au match aller à Old Trafford (victoire 2-0 du PSG), ce n’était vraiment pas la même équipe du PSG et au match retour cela s’est ressenti. On a perdu cette grinta qu’on avait au match aller et qui a pu faire la différence. Ce n’est pas le fait d’avoir vécu les expériences passées qui font qu’on était stressés, c’est vraiment parce qu’on a pris ce match à la légère. Ça sera vraiment une chose que ne m’arrivera plus jamais. Avoir mal comme ça, ça m’est trop arrivé, pour moi ça suffit, je dis stop ! On va rester affamé et ça pour moi c’est le plus important. C’est sûr qu’on perdra encore des matches mais perdre des matches comme celui-ci c’est terminé, je ne veux plus que ça nous arrive. Il va falloir relever la tête pour passer à autre chose, ça va être compliqué mais il y a encore le Championnat et la Coupe de France. Ce sont des choses qui nous tiennent à coeur, même si dans la vie et le monde du football, tout le monde pense que gagner ces trophées-là c’est facile. Ce n’est jamais facile.”

J’ai beaucoup de sentiments qui se mélangent depuis mercredi mais celui que je suis sûr de ne pas avoir c’est celui d’être résigné (…) Il va falloir se relever et avancer à grand pas pour pouvoir reprendre l’entraînement dès demain. On a beaucoup de hauts et de bas, mais aujourd’hui on est tombés et demain on reviendra plus forts (…) À la reprise de l’entraînement dès demain, il va falloir se remettre au boulot pour repartir du bon pied. Ça va être compliqué à l’entraînement et aux matches mais il faut passer par là (…) J’avais deux rêves de gosse : gagner la Coupe du monde et la Ligue des champions. Pour la Coupe du monde c’est fait mais je ne renoncerai jamais à pouvoir gagner la Champions League. C’est dans ma tête tous les jours et tant que je ne l’aurais pas, je ne serais pas satisfait.”

À propos Murvin Armoogum