PSG

Le Grand Débat PSG

Une douzaine de jours sont passés, la victoire 3-1 face à l’Olympique de Marseille a quelque peu apaisé les esprits, et si maintenant on parlait posément de l’inattendue élimination du PSG par Manchester United au terme d’un match totalement improbable ? Et si on se posait quelques questions sur le pourquoi du comment ça ne marche pas en Ligue des champions ? Et si on se demandait quels leviers il serait bon d’actionner ? Tout cela sans incantations, sans chercher de têtes à couper pour couper, sans parler dans le vide à base de “Ifoyaka”… mais en étant précis et concrets. Et si on s’offrait ici un “Grand Débat” Rouge & Bleu !

Premier constat, ce qui revenait et revient dans les bouches des entraîneurs parisiens en poste, de Thomas Tuchel à Laurent Blanc en passant par Unai Emery : le PSG souffre d’un manque de continuité au plus haut niveau européen (top 4), il n’a donc pas cette culture club spécifique des meilleurs cadors continentaux. Et son nom n’est pas encore assez ronflant faute de Champions League au palmarès. Soit. Mais aucune mesure ne pourra régler cela. Seul du temps, et des résultats, pourront faire leur oeuvre. Et normalement inspirer du respect à des arbitres qui sifflent aisément, jusqu’à présent, aux dépens du PSG.

Comment passer ce plafond de verre sportif sur la scène européenne ? Il faut un crack mondial. Le PSG a pris Neymar contre 222M€, et a acheté le crack en devenir Kylian Mbappé. Manque de chance, le Brésilien s’est blessé deux fois au pied droit et était absent quand le PSG se faisait éliminer. Il faut de l’expérience pour encadrer, du caractère, et un gardien de but avec une aura. Le club a recruté Daniel Alves et Gianluigi Buffon pour épauler les expérimentés Thiago Silva, Edinson Cavani ou Angel Di Maria. Il fallait changer de directeur sportif. Fait après la remontada. Il aurait fallu conserver Blaise Matuidi pour éviter l’accident contre Manchester, entend-t-on. Il était sur le terrain au Camp Nou en 2017 jusqu’à preuve du contraire. On pourrait poursuivre ainsi. Le club essaie de corriger le tir, de prendre les justes décisions… mais rien n’y fait.

Mais pourquoi diable Thilo Kehrer nous sort une passe en aveugle dans l’axe au début du PSG-Manchester United ? Pourquoi Gigi Buffon ne perd qu’un match avec Paris en gérant mal un ballon ? Pourquoi le VAR transforme en penalty une frappe qui percute le bras d’un Presnel Kimpembe de dos, cinquante centimètres dans sa surface, et à la dernière minute du match ? La réponse se trouve probablement dans la physique quantique… En attendant, posons nous quelques questions. Concrètement, comment faut-il configurer l’effectif 2019-2020 poste par poste ? Faut-il revoir l’organigramme ? Faut-il changer l’approche des grands rendez-vous et comment ? A vos claviers, à vos idées !

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters