Chelsea PSG

Le PSG conteste ce qui a été reproché en Angleterre aux ultras et appelle à la mobilisation pour le match retour

Jeudi, une bonne partie des des ultras parisiens ayant voyagé à Londres pour soutenir les féminines en UWCL, ont été empêchés d’assister à la rencontre. Une action qui semble avoir été décidée avant même l’arrivée des fans du PSG dans le secteur. Un porte-parole du PSG nous indique d’ailleurs la position en interne :

“Nous répétons que les autorités locales n’ont apporté aucune preuve de faits répréhensibles, à tout le moins aucun fait font la gravité serait de nature à justifier une telle interdiction d’assister au match. Tous nos supporters ont été fouillés et, si ces fouilles ou des faits quelconques avaient relevé du droit pénal, nous pouvons imaginer que le ou les supporters concernés n’auraient pas pu quitter le territoire britannique sans être inquiétés. Étonnamment, nous relevons que le club de Chelsea, dès le matin du match, ne souhaitait pas la présence de nos supporters, arguant de dégradations supposées au stade qui sont pourtant, d’après des témoignages locaux, antérieures à l’arrivée de nos fans à Londres… Nous manifestons notre soutien le plus entier aux fans du PSG qui, en pleine semaine, avaient aménagé leur emploi du temps pour venir supporter notre équipe féminine et nous comptons sur leur ferveur à l’occasion du match retour, mercredi prochain, à Paris.” Dans cinq jours, Jean-Bouin accueillera le match retour. Les Parisiennes devront remonter un 2-0 contre les Blues de Chelsea pour jouer la demi-finale européenne.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée