Ménès

Ménès : “Les Parisiens ont tellement pensé que le VAR solutionnerait leur problème avec l’arbitrage qu’ils sont finalement punis”

C’est dans le temps additionnel du match retour que le PSG s’est fait éliminer par un Manchester United (0-2 / 1-3) privé de dix joueurs. Un troisième but sur penalty qui fait débat. Pierre Ménès estime qu’il n’y avait que corner sur cette occasion.

“Que l’entraîneur du PSG s’appelle Emery ou Tuchel, pour la troisième année consécutive le club échoue, commente le journaliste de Canal Plus sur son blog. Le PSG s’est mis à avoir peur, à certainement se remémorer ses innombrables éliminations et n’a cherché qu’à ne pas perdre la balle. […] Cela fait encore plus mal de se dire que Paris se fait éliminer par l’équipe B de Manchester 3-1 au Parc ! […] Alors bien sûr, on peut toujours ergoter sur le penalty. Ce qui est savoureux, c’est que les Parisiens ont tellement pensé que le VAR solutionnerait leur problème avec l’arbitrage qu’ils sont finalement punis par ce qu’ils pensaient être la solution. L’arbitre avait donné corner et je pense que c’était la bonne décision. Kimpembe est dos au but, le ballon heurte son coude qui est à 10 centimètres de son corps… On est très loin du concept de main volontaire ou d’agrandissement de la surface corporelle.”

“Evidemment côté parisien, cela va jaser. Les moqueries vont tomber de partout dans les heures et les jours qui viennent. Et c’est vrai que depuis le rachat par les Qataris, ce club souffre d’une sorte d’infirmité européenne profonde, ajoute Pierre Ménès. A titre personnel, j’espère que cela ne marquera pas la fin de l’ère Tuchel.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée