Ménès

Ménès : “Même avec une équipe handicapée face à une autre au complet, l’écart est encore important entre le PSG et l’OM”

A l’aller comme au retour, le PSG aura joué avec des équipes hybrides contre l’Olympique de Marseille. Mais la tendance ne change pas, Paris enchaîne les victoires comme des perles contre les Phocéens. Et si le journal La Provence (voir ici) aime parle d’ “ogre qatari” pour parler du club de la capitale, il va pouvoir parler de “nain américain” pour évoquer son équipe…

“Deux classes” séparent le PSG de l’OM, juge d’ailleurs Pierre Ménès. “On a encore pu constater que même avec une équipe handicapée face à une autre au complet, l’écart est encore important entre le PSG et l’OM. Sur un autre plan, ce succès est une bonne nouvelle pour Paris, parce qu’il évident qu’un mauvais résultat lors du premier match au Parc après l’élimination face à Manchester, qui plus est face à Marseille, aurait fâché encore plus les supporters, commente le journaliste sur son blog Canal Plus. Des supporters pas si fâchés que ça finalement. Ils avaient programmé trente minutes de grève et ont craqué au bout de dix-sept…” En fait, la durée de boycott prévu avant la rencontre était passé de 30 à 15 minutes.

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters