psg 10 mars 2019

Revue de presse PSG : gueule de bois, Neymar, Kimpembe, reprise…

Vu et lu au sujet du PSG ce dimanche 10 mars 2019 dans la presse hexagonale.

Le Parisien

“Depuis mercredi, les joueurs sont restés chacun dans leur coin ruminer l’immense déception de leur élimination, rapporte Le Parisien. Ils se retrouvent cet après-midi au camp des Loges.[…] Au siège du PSG, les mines étaient déconfites et les couloirs très silencieux jeudi et vendredi. L’ensemble des salariés a pris de plein fouet la claque de l’élimination. Les projets lancés dans la perspective de la suite de l’aventure européenne sont soudainement à l’arrêt. Certains reconnaissent ne pas avoir trouvé le sommeil, d’autres ont même quitté le Parc des Princes les larmes aux yeux. “Il y a beaucoup de choses à analyser, lâche un dirigeant. On veut vraiment prendre des décisions avec la tête froide.” Dès le jeudi, les réunions au sommet et les échanges plus informels se multiplient. Aucune décision hâtive n’est prise, mais la volonté de tourner la page Antero Henrique est clairement évoquée.”

“Neymar travaille au Qatar, écrit également le quotidien francilien. Il poursuit son programme de soins avec une étape de trois jours à Doha au centre médical Aspetar. Arrivé jeudi soir, il doit quitter les lieux aujourd’hui. Son retour au camp des Loges pourrait intervenir lundi. Ce séjour qatarien doit permettre de dresser un premier bilan en vue de son possible retour sur les terrains, toujours espéré au cours de la seconde quinzaine d’avril. Mais il est encore trop tôt pour qu’il reprenne la course.”

L’Equipe

Comme Le Parisien, L’Equipe ressort cette phrase de Presnel Kimpembe (voir ici l’entretien avec le défenseur) : “On a pris ce match à la légère”. Arnaud Hermant commente : “Sa déclaration sonne comme une bombe. Kimpembe a le mérite de dire des choses, graves. Mais cet excès de franchise n’est guère flatteur pour lui et ses coéquipiers. […] Pas certain que cette sortie médiatique soit bien perçue par les supporters, ses partenaires et la direction du club, à l’heure des retrouvailles cet après-midi. En généralisant, il pourrait se mettre à dos certains coéquipiers qui ne partagent pas son analyse et qui considèrent ne pas avoir fait preuve de suffisance. La reprise de l’entraînement pourrait être l’occasion d’une explication entre Parisiens, ainsi qu’avec le staff puisque tout ce beau monde ne s’est pas revu depuis mercredi. L’ambiance pourrait aussi être chaude à l’extérieur. Après les menaces à peine voilées des ultras. La sécurité va être renforcée aujourd’hui.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée