psg 17 mars 2019

Revue de presse PSG : Marseille, moqueries, supporters, Mbappé, Balotelli…

Vu et lu au sujet du PSG ce dimanche 17 mars 2019 dans la presse hexagonale.

“Vont-ils réussir à se faire pardonner ? Les joueurs du PSG, dans le collimateur de leurs supporters depuis la « trahison » vécue face à Manchester United, espèrent se racheter contre Marseille, ce soir au Parc des princes, publie l’AFP. Après avoir exprimé leur dégoût par voie de communiqué – « Achetez-vous des couilles ou dégagez ! » -, des supporters ultras sont venus huer les joueurs lors d’un entraînement délocalisé au Parc dimanche dernier. Puis la colère s’est matérialisée en boycott du déplacement à Dijon. De son côté, après sept ans et demi d’échecs, Marseille est bien décidé à réussir – sans ses supporters, interdits de déplacement par les pouvoirs publics – son exploit au Parc. Comment réussir l’exploit à Paris ? Faire confiance au 4-4-2 avec les jeunes Lopez et Kamara, ou réintégrer les cadres comme Payet, Gustavo et Strootman ? L’expérience des grands matches ne sera pas de trop car, même si Paris a déjà plié le championnat avec 17 points d’avance, ses stars ont encore quelques records à aller chercher, et des stats à soigner. En l’absence de Cavani et Neymar toujours indisponibles, Mbappé, meilleur buteur de L1 avec 25 réalisation, entend désormais dépasser la barre des 30 buts.”

L’Equipe

“Ni le PSG, en quête de pardon, ni l’OM, aux rêves de podium retrouvés, n’auront le droit à l’erreur. Mais le forfait probable de Balotelli est une énorme épine dans le pied des Provençaux, avance L’Equipe. L’attaquant n’a pas rejoint Paris avec ses partenaires hier en fin de journée, à leur grande surprise, et il ne devrait donc pas figurer dans le groupe, même si aucune confirmation n’est intervenue puisque le club n’a pas communiqué l’identité des joueurs retenus, ce qui est extrêmement rare. Selon différentes sources, il serait malade mais pas forcément forfait. Affronter Paris sans lui serait alors un coup dur énorme, non seulement dans le jeu de l’OM mais aussi pour le moral des troupes. […] Ne pas punir Marseille en guise de début de rédemption serait vécu par les supporters parisiens, qui annoncent une grève partielle des encouragements, comme un affront de plus. Le feu couve, en coulisses, et une contre-performance, ce soir, l’embraserait dans des proportions insoupçonnées. Cette fois, l’émir ne prendra sans doute pas le risque d’assister au spectacle mais, depuis Doha, il le surveillera avec attention.”

“Depuis l’élimination de Paris, beaucoup de supporters de l’OM ont retrouvé le sourire, alors que leur club réalise une saison mitigée, commente encore le journal sportif. En ville, bien en vue sur le cours Lieutaud en plein travaux, la Vieille Garde a dégainé une banderole qui se passe de traduction, et qu’elle posera également au virage nord lors d’OM-Nice : « 1-3 in your ass, Q$G… Congrats United ». Sur les réseaux sociaux, le défilé de vannes est incessant.”

Le Parisien

“Dans un Parc des Princes sans doute glacial, le PSG doit montrer sa rage face à Marseille, son rival intime, écrit Le Parisien. Une urgence : ne pas ajouter de la crise à la crise. Une contre-performance contre l’OM équivaudrait à éteindre les incendies avec des Canadair remplis d’huile. Ce serait vraiment fou, ce serait incroyable et, finalement, tellement PSG. […] Les grands clubs se jugent à leur capacité de rebond et à leur palmarès. Même s’il manque l’essentiel dans la vitrine parisienne, la possibilité d’être champion une 6e fois en 7 ans comme de pouvoir remporter une 5e Coupe de France d’affilée ne peut être banalisée. Quant au sursaut, les Parisiens en possèdent l’occasion devant leur rival préféré. Ils ont pris un an ferme à patienter ? Qu’ils apprennent dès maintenant à passer leurs nerfs sur tout ce qui va se présenter d’ici là. La rage aux dents. Au Parc, ce soir, le PSG présente sa nouvelle pièce : onze hommes en colère.”

“Pendant la première demi-heure, les ultras ne se contenteront pas de ne pas encourager l’équipe, ils ont tout simplement prévu de rester dans les coursives du virage Auteuil. Ils devraient encourager leur équipe lorsqu’ils entreront dans les travées, lit-on encore. Malgré cette consigne donnée à leurs membres, les ultras n’empêcheront pas les spectateurs de la tribune Auteuil qui ne participeront pas à leur mouvement d’accéder à leur place. […] Cette scène de ménage dessine une incompréhension et un premier trait de fracture dans la relation entre Tuchel et les fans parisiens.”

La Provence

“Incapable de gagner à Paris depuis 2010, l’OM défie le PSG, ce soir, sans savoir si son “grantatakan” sera là, explique La Provence. Gonflé à bloc, donc, et rassuré par l’élimination du club qataro-parisien en huitièmes de finale de la Ligue des champions pour la troisième année consécutive, il y a une dizaine de jours, contre l’équipe C de Manchester United. L’espoir de faire un résultat était donc là, mince forcément face au rouleau compresseur de QSI, largement favori et capable d’enterrer six pieds sous terre n’importe quelle formation française, mais il persistait. Sauf que le soufflé est retombé d’un coup quand, peu après 19h, Canal + a annoncé l’absence de Mario Balotelli dans l’avion de l’OM. Avec ou sans “Super Mario”, ce n’est plus la même chanson. Rudi Garcia le sait mieux que quiconque.”

JDD

“Le retour de Zidane a relancé l’hypothèse d’une offensive madrilène vers Mbappé, estime le JDD. En sciences humaines, on parlerait de loi de l’attraction. En politique, de loi de programmation. Entre Mbappé et le Real Madrid, il y a un peu de tout ça. L’attirance est si réciproque, et déjà si ancienne malgré les 20 ans de l’attaquant qu’elle semble écrite pour se concrétiser un jour.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

3 plusieurs commentaires

  1. This is serious!
    Everybody knows kung fu in Uganda!

  2. King Kong kung fu!
    Kong fu!

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée