Rothen

Rothen comprend la colère des supporters parisiens

La défaite contre Manchester United (1-3) et l’élimination du PSG en huitièmes de finale de Ligue des Champions n’a pas du tout plu aux supporters du club de la capitale. Ils l’ont fait savoir dans un communiqué et à l’entraînement hier après-midi. Des réactions que comprend Jérôme Rothen, qui demande également du changement au sein du club parisien.

Les supporters parisiens peuvent donner beaucoup, beaucoup de leur vie. C’est leur vie le PSG. Et quand ils ont l’impression que l’on ne donne pas assez sur le terrain et que l’on se fout d’eux, forcément, cela se retourne contre les joueurs, contre le club. Donc ce n’est pas étonnant“, avoue l’ancien parisien (2004-2010) sur le site internet de RMC Sport.Vous laissez la porte ouverte aujourdhui à ses supportets-là, c’est au risque d’avoir des séquelles importantes mais est-ce qu’il ne faut pas en passer par-là pour que les joueurs prennent conscience de beaucoup de chose et que surtout, les dirigeants prennent aussi conscience qu’il faut changer, il faut changer. Il y a un ras le bol général et un ras le bol des vrais amoureux du PSG. Ils ne sont pas contre le PSG quand ils réagissent comme çà, ils sont amoureux de ce club, ils veulent que ce club avance. Ils veulent que l’image soit belle, et pas la risée de l’Europe.”

Jérôme Rothen estime que cette colère des supporters parisiens va avoir un effet.

Je pense que cela va avoir un effet. Ce n’est pas anodin qu’ils aient ouvert les tribunes comme ça. C’est que peut-être qu’ils avaient besoin de ça, que certains joueurs se rendent compte de la situation et pour derrière, les mettre devant leurs responsabilités ou leur dire la porte de sortie, elle est là et au mois de juillet, vous avez la plupart droit de quitter le club, ou par obligation ou parce que le joueur ne se sent plus de rester. De toute façon, il faut qu’il y ait de réels changements pour que ce club avance et surtout pour effacer, même si ça ne s’effacera jamais, cette terrible désillusion, comme il y a deux ans, mais c’est trop répétitif en quelques mois. Ce n’est pas possible pour l’image de ce club qui est désastreuse aujourd’hui.

À propos Guillaume De Freitas

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée