Biétry : “Il y a clairement un défaut de préparation physique et mentale au PSG”

Charles Biétry, ancien président du PSG (juillet-décembre 1998), a donné une interview au Figaro Sport. Il est revenu sur la finale de Coupe de France perdu par le PSG contre Rennes (2-2, 6 t.a.b à 5), club dans lequel Biétry a été recruteur entre 2007 et 2013.

Il y a clairement un défaut de préparation physique et mentale au PSG. Personne n’a reconnu Mbappé au Stade de France. Psychologiquement, cette équipe n’a jamais été dans le match, comme elle a toujours été absente lors de ses grands rendez-vous cette saison. Elle a eu des fulgurances, des séquences géniales mais elle est si fragile. Le but contre son camp de Kimpembe est un symbole de ce groupe où rien ne marche plus.

Charles Biétry a ensuite évoqué Thomas Tuchel.

Il est forcément en cause. Il n’a pas fait son travail. Au soir des défaites devant Guingamp en Coupe de la Ligue, contre Manchester United en Ligue des champions et face à Rennes en Coupe de France, il n’a “pas d’explication ”. Pour moi, vu de l’extérieur, il n’a pas fait ce qu’on attendait de lui. Dans tous les clubs, les entraîneurs ne restent pas quand leur bilan ne correspond pas à leurs objectifs. En championnat, je pense d’ailleurs que Tuchel a profité de la déficience d’autres équipes (Marseille et Monaco, par exemple) pour être champion.

Il a enfin tenu à défendre Christopher Nkunku, qui a raté son penalty, qui a offert le titre à Rennes.

Ce n’est pas parce que Rennes s’intéresse à lui pour la saison prochaine qu’il a tiré au-dessus. Je pense qu’il n’est pas responsable de la défaite de son équipe. Il a été mis dans la galère. Le désigner comme tireur est une mauvaise décision. Il n’est pas échauffé, a joué une minute et ne peut pas dire :  ”Non, je ne tire pas.” Il avait tout à perdre. Même si cela ne va pas être facile, c’est un bon joueur, il s’en remettra.”

À propos Guillaume De Freitas

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée