Ducrocq

Ducrocq : « Tuchel doit avoir l’impression d’avoir perdu un an »

Avec la vague de blessure qui touche le Paris Saint-Germain, Thomas Tuchel aligne des équipes pour le moins expérimentales depuis quelques matchs. Pour Pierre Ducrocq cela traduit aussi une forme de nervosité de la part de l’entraîneur allemand (il s’est fait expulser contre Strasbourg). Sur RMC, le consultant estime que l’ancien coach de Dortmund est frustré par les limites de son effectif.

« Le comportement de Thomas Tuchel de plus en plus nerveux ne date pas d’hier (dimanche). On le sentait de plus en plus nerveux et Manchester est arrivé, on sait ce qui c’est passé. Depuis, dans les interventions qu’il fait : ses conférences de presse, ses compositions d’équipe, ses bancs de touche, ça fait plusieurs matchs qu’ils sont à 16 sur la feuille de match. Si ce n’est pas pour envoyer un message appuyé à ses dirigeants, je n’y comprends rien parce que sinon il pourrait trouver deux jeunes pour compléter, explique l’ancien joueur du PSG. Il y a des signes d’agacement de Thomas Tuchel et moi je le comprends. Je pense qu’il a raison de s’agacer. Il a réclamé plus de qualité dans l’effectif, il ne l’a jamais eu. Depuis le mercato d’été, il y a eu des demandes mais ses souhaits n’ont jamais été exaucés. Des joueurs qui font 40/45 matches, il n’y en pas dans l’effectif actuel. […] Paredes vient d’arriver, ça devait être un deuxième ou troisième milieu, le mec est titulaire tous les matchs parce qu’il n’a pas le choix. Tuchel fait des tests mais pas avec des joueurs avec lesquels il a envie de faire ces tests. Ce sont des bons joueurs de Ligue 1 mais ça ne correspond pas à ses ambitions et aux objectifs qu’on lui a fixé au PSG. Ce qui l’agace d’autant plus en ce moment, c’est qu’il y a la perspective d’une nouvelle saison qui arrive, avec un mercato et il voit l’ampleur du chantier et il se dit que celui-ci est immense. Il doit avoir l’impression d’avoir perdu un an.« 

À propos Antoine Grasland

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée