Bernat

Le bilan des recrues

Le recrutement de Paris a souvent été critiqué cette saison, surtout ces dernières semaines. Si Thomas Tuchel a su compenser l’absence d’un vrai numéro 6 en replaçant Marquinhos au milieu, l’effectif parisien reste tout de même limité. De plus, le niveau de certaines recrues fait débat.

Choupo-Moting

Après son incroyable raté hier contre Strasbourg (qui a sans doute coûté la victoire à Paris), impossible de ne pas remettre en question le niveau de l’international camerounais. En effet, malgré sa sympathie, son implication et son engagement, l’attaquant n’impressionne pas cette saison, en témoigne ses statistiques (seulement 3 buts en 26 matchs). Techniquement, l’ancien joueur de Stoke City semble trop limité techniquement pour un club qui espère gagner la Ligue des Champions.

Bernat

Il est arrivé sur la pointe des pieds, Juan Bernat est la bonne surprise du côté du PSG cette saison. Après quelques matchs où son manque de rythme se faisait sentir, l’ex-joueur du Bayern Munich s’est imposé dans le onze de départ de Thomas Tuchel. Malgré l’élimination en Ligue des Champions contre Manchester United, les Parisiens peuvent avoir la satisfaction d’avoir recruté Juan Bernat, auteur d’une saison complète au poste de latéral. Thomas Tuchel en est le premier ravi.

Buffon

Après des premiers mois dans la capitale réussis, la légende italienne a été très critiquée après l’élimination en Ligue des Champions et son erreur face à Manchester au Parc. Cependant, son bilan reste extrêmement positif. En effet, sur son site internet officiel, la Ligue de Football Professionnel (LFP) a dévoilé le Top 10 des gardiens qui ont le meilleur pourcentage d’arrêts en Ligue 1 en cette saison 2018-2019. Ce classement est dominé par les deux portiers du Paris Saint-Germain, Gianluigi Buffon 1er et Alphonse Areola 2e.

Kehrer

Remplaçant face à Strasbourg hier soir, Thilo Kehrer est sorti du banc à la 76e minute avant d’égaliser de la tête six minutes plus tard, inscrivant au passage le premier but de sa carrière parisienne. Un but qui va faire du bien au moral du défenseur allemand, un mois après sa grosse erreur face à Manchester United qui lui a valu de nombreuses critiques. Le jeune allemand réalise une saison plus que correcte, sa polyvalence à d’ailleurs permis à Thomas Tuchel de le titulariser à droite et dans l’axe de la défense. Il devra cependant corriger son manque de concentration, le numéro 4 est responsable de 40% des penaltys du club cette année.

Paredes

Arrivé cet hiver seulement, toutes ses qualités et ses limites devront être jugées avec le temps et une préparation correcte. Rappelons simplement qu’il est arrivé dans les dernières heures de mercato hivernal et n’a donc pas pu profiter de la préparation avec le groupe. Leandro Paredes a une véritable carte à jouer au PSG. Une telle technique est toujours utile à un collectif, et sa vision du jeu lui permettra toujours de s’en sortir à terme, dans un jeu comme celui pratiqué par le PSG.

À propos Lucas Picco

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée