UEFA PSG

Le fair-play financier rôde toujours autour du PSG (L’Equipe)

Le 19 mars dernier, le TAS a validé l’appel du PSG qui contestait la réouverture d’une enquête par l’instance de contrôle financier des clubs (ICFC). Mais ce n’est pas pour autant que le PSG est définitivement débarrassé du fair-play financier. Dans son édition du jour, l’Equipe explique que la décision du Tribunal Arbitral du Sport est “une victoire sur la forme pour le PSG, qui ne peut pas, pour autant, dépensé sans compter. Car aujourd’hui et demain, son équilibre financier n’est pas une mince affaire avec les transferts de Neymar et Mbappé“, explique le quotidien sportif. “L’ICFC de l’UEFA a prévu de scruter à la loupe la manière dont le PSG va les amortir.”Pour y parvenir, le PSG doit trouver 130 millions d’euros par an, s’il n’y a pas de ventes conséquentes en fin de saison“, conclut l’Equipe.

À propos Guillaume De Freitas

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée