PSG 15 avril 2019

Revue de presse PSG : Lille, Tuchel, al Khelaifi vs Campos, infirmerie, notes…

Vu et lu au sujet du PSG ce lundi 15 avril 2019 dans la presse hexagonale.

“Ce devait être la soirée de la consécration pour le PSG. Finalement, le match de gala chez le dauphin lillois a fini par virer au cauchemar (défaite 5-1), résume l’AFP. Réduits à 10 après l’expulsion de Bernat (36e), les Parisiens se sont totalement effondrés en 2nde mi-temps face à la furia nordiste. Des Dogues qui inscrivaient 3 buts en l’espace de 20 minutes, synonymes de victoire de prestige et d’une deuxième place de L1 confortée. Le PSG, qui n’avait besoin que d’un match nul pour décrocher le titre de champion, devra encore patienter. Décidément, la fin de saison traîne en longueur pour les hommes de Tuchel qui ont également perdu Thiago Silva et Meunier, sortis sur blessure. Vivement que ça se termine.”

Le Figaro

“Déjà contrariés la semaine passée, face à Strasbourg (2-2), les Parisiens ont une nouvelle fois raté l’occasion de sceller leur titre de champion, écrit Le Figaro. En fait, ils ont subi une correction sur le terrain de leur dauphin lillois (5-1), avec notamment un but et deux passes décisives de Pépé. Déjà affaibli par les absences (Neymar, Cavani, Di Maria, Marquinhos…), Paris a perdu Thiago Silva et Meunier sur blessure et Bernat, expulsé. Trop pour ce PSG, giflé par une belle équipe de Lille.”

Le Parisien

“En s’inclinant 5-1 à Lille, le PSG a concédé sa plus large défaite en Ligue 1 depuis décembre 2000, mais a surtout montré un visage indigne d’un champion de France, juge Le Parisien. Il faudra attendre Nantes mercredi dans l’anonymat d’une soirée de Ligue des champions, ou Monaco dimanche au Parc des Princes pour tâter de l’Hexagoal. Mais pour Paris, il était difficile d’espérer mieux – même si une telle humiliation était sûrement évitable – avec deux blessés en première période (Thiago Silva, Meunier) venus s’ajouter à une infirmerie en or massif (Neymar, Cavani, Di Maria), un expulsé (Bernat) provoquant la colère de toute une équipe, de Maxwell, et deux buts de Mbappé refusés pour hors-jeu, plus un but contre son camp de Meunier. […] Tuchel pointe la faiblesse quantitative de son effectif. Une pierre dans le jardin de sa direction et une manière de se protéger aussi. Hier soir, l’entraîneur a avoué se poser des questions sur le fonctionnement du secteur médical. Sans vouloir aller plus loin. Un grand classique dans l’histoire récente du PSG.”

Les notes du Parisien : Areola : 3,5 / Dagba : 2 / Kehrer : 2 / Kimpembe : 3 / Diaby : 4 / Verratti : 5 / Paredes : 4 / Dani Alves : 3 / Mbappé : 5,5 / Draxler : 4.

Les notes de L’Equipe : Areola : 3 / Dagba : 4 / Kehrer : 3 / Kimpembe : 3 / Diaby : 3 / Verratti : 6 / Paredes : 3 / Dani Alves : 3 / Mbappé : 5 / Draxler : 2.

L’Equipe

“À une époque pas si lointaine, où il était d’usage de chercher les records que ce PSG pourrait chasser cette saison, en voici un qui n’était vraiment pas prévu : il a subi hier soir, à Lille, la plus grosse défaite en Championnat de l’ère qatarienne, ironise L’Equipe. Elle souligne la très nette baisse de régime qui frappe cette équipe depuis son élimination en C1. […] La fin de saison parisienne est pénible, entre un effectif de plus en plus clairsemé, des joueurs qui semblent avoir envie de filer en congés et des dirigeants qui ne paraissent pas sur la même longueur d’onde. Il reste pourtant un titre de champion à officialiser et une Coupe de France à ne pas laisser échapper sous peine de vivre, sans doute, la pire saison de l’époque qatarienne. Ensuite, il s’agira de se poser les bonnes questions sur les chantiers à mettre en œuvre. Mais la sortie de Tuchel après le match confirme, une nouvelle fois, que la relation avec Henrique est loin, très loin de se réchauffer.”

Ce fut chaud entre al-Khelaïfi et Campos, lit-on encore. À la mi-temps, al-Khelaïfi est très en colère après l’arbitre. Le président parisien veut s’expliquer avec l’arbitre. C’est Luis Campos, le conseiller du président, qui doit s’interposer. Son intervention semble ne pas avoir été du goût d’al-Khelaïfi qui, en début de seconde période, a eu un échange assez vif avec Campos au milieu de la tribune présidentielle, sous les yeux des autres spectateurs.”

La Voix du Nord

“C’est un coup de tonnerre, un exploit retentissant, se félicite La Voix du Nord. Servi par les événements et son talent, le LOSC a pulvérisé un Paris nerveux et trop confiant, hier, dans un stade Pierre-Mauroy tout à son ivresse. Il file vers la Ligue des champions et le PSG attendra encore un peu pour soulever son trophée. […] Paris sait désormais ce qu’est l’Enfer du Nord.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée