Revue de presse PSG : Mbappé, Monaco, jeunes, Di Maria, Cavani, Marquinhos…

Vu et lu au sujet du PSG ce vendredi 19 avril 2019 dans la presse hexagonale.

Après trois matches sans victoires, dont deux défaites consécutives, à Lille (5-1) et Nantes (3-2), le Parisien se demande “Qu’est-ce qui cloche au PSG ?” Le quotidien francilien énumère trois points. Le premier “Un recrutement déficient“. “Thiago Motta trouve son successeur fin janvier en la personne de Leandro Paredes. Pour le moment, c’est un flop“, explique le Parisien. “Et comment ne pas évoquer le cas Choupo-Moting l’un des choix les plus surprenants de ces dernières années, qui a engendré le départ en prêt de Timothy Weah.” Le deuxième point, le cas Rabiot “mal géré du début à la fin.” “Antero Henrique a d’abord entériné l’échec du projet prolongation de contrat de Rabiot en décembre“, indique le quotidien régional. Il y a aussi, son exclusion de toutes compétitions possibles ou bien encore sa mise à l’écart. Un moyen “censé renvoyer l’image d’un club fort et autoritaire dont on ne bafoue pas les intérêts impunément. Un message à usage externe et surtout interne. Le PSG veut en effet montrer à d’autres jeunes joueurs en fin de contrat en 2020 (Diaby, Nkunku)” de ce qui peut leurs arrivées s’il souhaite suivre l’exemple de Rabiot. Enfin troisième point, “Un vestiaire en manque de leaders.” “C’est une constante qui prend du relief lorsque Paris traverse un passage délicat. L’effectif du PSG recèle de grands joueurs mais pas de réels leaders capables de redresser la barre lorsque le gros temps pointe le bout de son nez.”

Dans le Parisien, il est aussi question des jeunes qui ont remédié aux nombreuses absences. “Le compte n’y est pas, avec des prestations au mieux irrégulières, au pire catastrophiques, selon les cas. Ces difficultés apportent de l’eau au moulin de Thomas Tuchel qui réclame “des joueurs fiables.

Dans l’Equipe, il est question de la gestion de Kylian Mbappé avant la finale de la Coupe de France (samedi 27 avril, 21h). “Ces dernières semaines, Mbappé, qui aime jouer tous les matches et court après les records et les buts, a ressenti des gênes musculaires et avait pris un coup, sans gravité, à Lille. Il faut donc en prendre soin. Son entraîneur en a bien conscience“, indique le quotidien sportif. “[…] Il est le joueur le plus utilisé au PSG depuis le début de saison (39 matches). […]En raison de l’incertitude entourant l’état de forme des différents blessés à quelques jours de la finale de la Coupe de France, le 27 avril, le dernier rendez-vous majeur du club cette saison, il était légitime de préserver tant que faire se peut Mbappé.”

Il est aussi question du match de Monaco (dimanche, 21h) qui devrait permettre à Di Maria, Cavani et Marquinhos de faire leurs retours dans le groupe. L’Argentin aurait pu faire son retour contre Lille, mais “le dernier entraînement de veille de match avait lancé une petite alerte. Tuchel a donc décidé de le préserver encore un peu.” Marquinhosne souffre plus de sa cuisse droite.” Avec l’absence de Thiago Silva, “toujours incertain pour le match contre Rennes, Marquinhos pourrait même commencer la rencontre.” Cavani, lui “paraît prêt” pour un retour contre les Monégasques. Pas comme titulaire, mais pour rentrer en fin de match. Enfin, Neymar, qui se dit prêt à jouer contre l’ASM, “passe ce vendredi un examen de contrôle qui en dira un peu plus sur l’état de son pied.[…]Aucun risque ne sera pris. Tout dépendra de l’examen de contrôle. La décision sera prise ce vendredi.”

À propos Guillaume De Freitas

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée