Tuchel : “Avec les blessés, c’est le moment de prendre un risque, parce que c’est une finale”

Le PSG affronte Rennes en finale de Coupe de France demain soir (21h). À la veille de cette rencontre, Thomas Tuchel s’est présenté devant la presse. Morceaux choisis.

Saison ratée si défaite contre Rennes

D’abord on joue cette finale et on verra si c’est une saison raté ou non. On ne pense qu’à gagner. Notre objectif d’être champion mais aussi de gagner la Coupe de France. C’est un grand match, un grand titre.

Neymar et sa sortie à Turin pour l’anniversaire de Douglas Costa

Je ne sais rien sur cette chose, je suis l’entraîneur je ne suis pas son père, pas la police, pas un détective. Il était à l’entraînement hier, il est avec nous aujourd’hui, et c’est comme ça.

Moment de prendre des risques avec les blessés ?

On doit prendre ces décisions avec responsabilité pour le groupe. C’est le moment de prendre un risque, parce que c’est une finale, mais il faut se préparer à jouer 120 minutes. Et donc on ne doit pas débuter avec beaucoup de joueurs qui ne sont pas capables de jour 90 minutes. Marco va essayer aujourd’hui pendant l’entraînement, comme Thiago Silva. On décidera après. On peut prendre un risque parce que c’est une finale mais ça peut durer 90 minutes ou 120 minutes.

Il ne veut pas faire le bilan de sa saison

La question de mon bilan, je pourrais plus facilement y répondre demain soir. C’est un match important pour moi personnellement. Réaliser le doublé est un objectif. C’est un grand match, un grand titre. La situation est spéciale. Je pense seulement au match de demain, pas à mon bilan. Ce n’est pas le moment pour dresser un bilan. Si on gagne la Coupe de France, c’est différent.”

Thomas Tuchel a expliqué savoir qui allait jouer dans les buts demain, mais qu’il ne le dira pas.

La pression pour demain

Ce ne sera pas facile demain. C’est toujours difficile de gagner. La plus grande pression vient de nous. Nous, on demande le meilleur, toujours, aux joueurs. Eux sont très exigeants aussi.

Le Stade de France

Je suis très heureux d’être ici, dans ce très beau stade. Je suis venu ici pour un France – Allemagne. J’aime beaucoup ça, d’être ici, à l’entraînement, sans spectateurs. J’aime ce moment où l’on réfléchit. J’ai beaucoup de chance dans ma vie.

Rennes

Rennes a mérité d’être ici après sa victoire à Lyon et contre Lille. Ils pressent haut, ont la possession, ont été bons contre le Betis ou Arsenal. Ils sont offensifs, sont toujours dangereux. Avec Ben Arfa, qui est libre sur le terrain. Il va falloir défendre serré, ensemble car Rennes est une équipe fluide.

Mbappé

Le statut de Mbappé change, grandit mais c’est absolument normal. C’est pas de la théorie, c’est logique. Il prend de la responsabilité, il a été décisif pour nous, il est très fiable. On a plusieurs joueurs clés dont lui. Mbappé n’est jamais blessé, est toujours décisif. Il a grandi. Il aime ça, il est prêt pour ça. Il l’a prouvé. Il est très fiable.

Nous sommes habitués à préparer ce genre de match. Ce qui me surprend, c’est qu’on est 20 aujourd’hui à l’entraînement. D’habitude, ces dernières semaines, on était 14! Je me demande quels exercices on va faire! On doit rester calmes pour montrer une performance commune. Je ne suis pas tendu. C‘est un jour calme pour être prêt demain à 21 heures. On doit réfléchir à qui peut commencer ou finir le match.”

À propos Guillaume De Freitas