Tuchel : « Je suis très fier, très heureux parce que mon équipe a une mentalité extraordinaire à chaque match »

Le PSG s’est largement imposé sur sa pelouse en demi-finale de Coupe de France contre Nantes (3-0). Au micro d’Eurosport 2, Thomas Tuchel est revenu sur cette victoire et a tenu à féliciter ses joueurs.

« Je suis très fier aujourd’hui, très fier et très heureux parce que mon équipe a une mentalité extraordinaire à chaque match. On a beaucoup de joueurs qui manquent, des joueurs décisifs. On a joué une bonne première mi-temps avec beaucoup d’attaques, de possession, d’agressivité, de récupération de ballon très haut, beaucoup de pressings. La deuxième mi-temps a été un peu plus difficile mais c’est normal dans une demi-finale. Après, on a raté un penalty et il y a eu des moments compliqués. Mais on n’a pas arrêté de travailler. Pour moi, c’est exceptionnel, comme quand Kimpembe défend à la fin, sur la ligne de but. C’est la fin du match, il y a 3-0, mais il ne veut rien lâcher.« 

Il a également tenu à féliciter ses joueurs qui s’adaptent à des nouveaux postes, au vu des nombreuses absences.

« Je dois faire un compliment à mes joueurs, qui sont ouverts pour jouer à des postes qui ne sont pas les leurs. On doit trouver des solutions parce qu’on a beaucoup de joueurs importants qui sont blessés. Ils sont ouverts pour aider l’équipe. Ils sont exceptionnels. Malgré les changements, on a des automatismes parce qu’on travaille à l’entraînement et parce que c’est toujours les mêmes principes de jeu. Cette saison, on a eu 8 feuilles de matches avec seulement 16 joueurs, c’est trop. Après la trêve, le vendredi, on a fait un entraînement avec seulement 14 joueurs. C’est dur pour les gars, dans la tête, de voir que l’on a encore des joueurs blessés. Mais ils font bien en l’absence des joueurs importants. »

Tuchel s’est également montré dithyrambique enversMarco Verratti, buteur ce soir.

« Verratti, avec Kimpembe et Juan (Bernat), ont été les hommes du match. Marco a été extraordinaire. Aujourdhui, il a marqué un but, alors que normalement, il ne marque pas mais il cherche toujours une autre solution, pour faire une passe. Aujourdhui, il a frappé et marqué et c’était bien parce que cela a ouvert le match. Il est exceptionnel. Il n’a pas su comment célébrer son but (rire !). Malgré les changements autour de lui, il peut s’adapter à toutes les situations. Il a la qualité et il aime jouer avec Paredes et avec Marqui.« 

Le coach allemand a expliqué que pour Marquinhos, c’était « une blessure musculaire. »

Il a enfin évoqué la qualification pour la finale contre la Coupe de France et son adversaire le 27 avril prochain, Rennes.

« Cette finale, c’est bien, parce qu’avec le PSG on joue chaque compétition pour la gagner. Il nous reste deux possibilités, la Ligue 1 et la Coupe de France. Maintenant on est en finale. Rennes est une équipe qui joue bien. Ils sont venus ici (4-1), ils étaient très très forts, avec beaucoup de qualités, ils ont joué avec une bonne structure et beaucoup de courage. C’était très dur pour nous pour trouver la clé. On a réussi à gagner le match en deuxième mi-temps. Ils montrent beaucoup de qualités et ils ont très bien joué hier (victoire 2-3 contre Lyon). C’est une équipe très difficile à jouer, qui a une bonne structure, un bon entraîneur. Ce sera une bonne finale.« 

Retranscription Canal Supporters


À propos Guillaume De Freitas

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée