Ney

Dani Alves : “Neymar ? Je parie la Tour Eiffel qu’il va rester au PSG !”

Le Paris Saint-Germain va terminer sa saison demain sur la pelouse du Stade de Reims (21h) avant d’entreprendre des changements au sein de son effectif. Le brésilien Daniel Alves, arrivé en juillet 2017, est lui toujours en discussion pour une prolongation de contrat avec le club de la capitale. Mais les deux parties n’arrivent toujours pas à se mettre d’accord. Interrogé par le média ESPN, le brésilien est revenu sur cette négociation, mais a aussi donné son avis sur la Premier League et évoqué l’avenir de son compatriote Neymar à Paris.

Les négociations avec le PSG :

Le véritable attachement que j’ai dans ma vie, c’était avec ma mère lorsque j’avais mon cordon ombilical – et encore ça a été coupé. Je suis un homme libre, qui pense que 1 plus 1 est égal à 1 et non deux. Si avec le club on est sur la même longueur d’onde, on restera ensemble. Si non, eh bien ça ne se fera pas. Pour le moment, ça ne le fait pas. Les dirigeants savent quelle direction je veux prendre pour aider le PSG à changer son histoire, mais je ne sais pas s’ils veulent ça…

Son avis sur la Premier League :

Je l’ai déjà dit que j’aimerais bien y jouer (en Premier League). Mais ce n’est pas un rêve, car je rends mes rêves réels avec de vrais gros efforts ! C’est un championnat très excitant pour lequel j’ai beaucoup de respect. Ce que j’aime c’est le respect des joueurs professionnels – et s’il donne tout sur le terrain, il sera respecté. Ici et dans le reste de l’Europe, si tu ne gagnes pas des matches, on ne te respecte pas. Je n’ai pas ce problème – je suis un gagnant !

Neymar :

Il est en transition, et il n’obtient pas les résultats qu’il souhaiterait avoir. Neymar est obsédé avec ça et il veut toujours être au top. S’il ne l’est pas, il est clairement malheureux. Il doit prendre du temps pendant les vacances, et réfléchir sur ce qu’il doit faire pour être encore un plus grand joueur mais aussi atteindre un meilleur niveau qu’il n’a actuellement. Il n’est pas heureux parce qu’il n’obtient pas les résultats qu’il souhaiterait, c’est ce qui le rend triste. Je pourrais le tabasser s’il était heureux en ne gagnant pas ! Son avenir ? Je parie la Tour Eiffel que Neymar va rester au PSG, parce que son travail n’est pas terminé ici !

À propos Jonathan Bensadoun