Dugarry : “C’est le Président et le Directeur Sportif qui doivent faire peur aux joueurs, pas l’entraineur !”

Thomas Tuchel a déclaré ne pas avoir été “énervé” après la sortie remarquée de Kylian Mbappé lors des Trophées UNFP. L’entraineur allemand a rappelé que son joueur pouvait “prendre des responsabilités” en le prouvant quotidiennement par son travail.
Face à ces déclarations, le consultant pour la radio RMC Christophe Dugarry a critiqué vivement la position des dirigeants parisiens, qui ne seraient pas assez respectés par leurs propres joueurs.

“Dans un club, doit doit y avoir le bon et le mauvais flic. Le mauvais flic, c’est l’institution, le président. C’est lui le méchant. Les joueurs doivent avoir peur de lui quand ils vont négocier le contrat ou quand ils vont dans son bureau, qu’ils sont convoqués, ils doivent trembler. Ce n’est pas à l’entraîneur de jouer le Père Fouettard. C’est à la direction, au président, au directeur sportif. Ce sont eux qui doivent faire peur, pas l’entraineur !
La direction du club n’a pas à se mélanger, à être le copain du copain, à faire la bise aux joueurs. La hiérarchie, elle ne fait pas la bise aux joueurs. Elle ne se fait pas appeler par les joueurs. Cela passe par l’entraîneur, par le directeur sportif, c’est comme cela que ça fonctionne. L’entraîneur, il ne peut pas tout faire. Laurent Blanc, à un moment donné, il en a eu ras le bol. Parce qu’il était esseulé.”

À propos Jonathan Bensadoun

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée