image PSG.fr

Le Parisien décrypte l’influence “du clan des brésiliens” au sein du vestiaire parisien

La saison du Paris Saint-Germain a été rythmée par de nombreux problèmes sur le terrain mais aussi en dehors. Parmi eux, on a pu retrouver des divisions au sein du vestiaire parisien et la grande influence du “clan des brésiliens”. Ce petit groupe composé de Dani Alves, Marquinhos, Neymar, Thiago Silva en plus de Maxwell, le bras droit du directeur sportif Antero Henrique.

Le quotidien Le Parisien fait un zoom sur le poids que peuvent avoir les Auriverdes dans le club et évoque le fait que ce groupe va probablement s’agrandir avec la possible arrivée du milieu de terrain Allan en provenance du Napoli.

Thiago Silva serait le “chef de file” de cette colonie, en étant non seulement le capitaine, mais aussi “une figure historique du club, présent depuis sept ans” en plus d’être proche du président Nasser Al-Khelaïfi.
Marquinhos de son côté est perçu comme le prochain capitaine Rouge et Bleu, “souvent irréprochable sur le terrain, capable de faire passer l’intérêt de son équipe avant son confort personnel”. Il est aussi “l’une des personnalités les plus consensuelles du groupe, soucieux de préserver un équilibre entre les différents courants du vestiaire parisien”. “Marqui” est “irréprochable sur la forme, équilibré et tempéré, mais ne perdant jamais de vue les intérêts de ses compatriotes Neymar et Dani Alves” pour les joueurs français du vestiaire.

Ces derniers ont justement “un pouvoir considérable” au Paris Saint-Germain toujours selon le journal régional. En effet les anciens barcelonais auraient déplacé les entrainements du matin à l’après-midi. Les deux amis sont les patrons du vestiaire qui “partagent les mêmes points de vue sur les dysfonctionnements du club et de leur équipe”. Le problème majeur selon eux : “le manque de respect et d’écoute supposé de la part de leurs jeunes coéquipiers français”.

À propos Jonathan Bensadoun

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée