Rabé FB

Rabesandratana : “On ne peut pas se permettre de brader Cavani”

Samedi soir le public du Parc des Princes a témoigné son amour à Edinson Cavani, exhortant le PSG à le conserver. Le buteur uruguayen de 32 ans étant sous contrat jusqu’en 2020, le prochain marché des transferts est quasiment la dernière opportunité pour le club francilien de bien vendre le Matador. En tout cas, il peut difficilement le laisser aller au bout de son contrat et le voir partir libre en 2020. Le consultant de France Bleu Paris, Eric Rabesandratana, se penche sur le dilemme qui touche Paris, entre raison financière et raison d’amour…

“Tout le monde n’avait d’yeux que pour Edinson Cavani hier. C’est un peu logique parce qu’on s’attend à ce qu’il nous quitte. C’était un témoignage d’amour du public. Il a été honoré, beaucoup respecté hier. C’est normal, c’est le meilleur buteur de l’histoire du club, et son état d’esprit en fait un joueur rare. Cavani donne tout pour son club, tout pour son équipe sur le terrain. On ne fait plus beaucoup de champion de la sorte. Au micro de Canal Plus il a dit qu’il se sentait bien à Paris et qu’il voulait continuer l’aventure jusqu’à la fin de son contrat. Alors, je ne suis pas sûr que cela suffise à convaincre les dirigeants. Ils vont essayer de le vendre et c’est logique comme il lui reste une année de contrat. On ne peut pas se permettre avec sa valeur et sa qualité de le brader. Je parle d’argent, parce que je n’ai pas du tout envie qu’il parte. Mais commercialement, c’est le moment de le vendre ou de le prolonger. En tout cas, moi je veux dire merci à Edi. Et je veux qu’il reste.”

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

2 plusieurs commentaires

  1. COMMANDO!
    COMMANDO!

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée